DIVISIONS DE LA CHAÎNE ALPINE
Division des Alpes suisses selon Bernhard Studer et Gottlieb Studer

Division des Alpes suisses :

Bernhard Studer (Orographie der Schweizer Alpen)
Gottlieb Studer (Über Eis und Schnee. Die höchsten Gipfel der Schweiz und die Geschichte ihrer Besteigung ) - 1869

Bernhard Rudolf Studer
Né le 21 août 1794 à Büren an der Aare, (canton de Berne) décédé le 2 Mai 1887 à Berne.
Explorateur, chercheur des Alpes, géologue et glaciologue il étudie la théologie et les mathématiques. Il enseigne les mathématiques au progymnase de Berne.
Il fonde et organise la commission géologique suisse, lance le réseau d'observation météorologique. Dès 1828, il fut l'un des promoteurs du projet de carte nationale "Dufourkarte" (carte Dufour) qui devint grâce à lui, dès 1862, la base d'une carte géologique de la Suisse au 1: 100000. Il publie de nombreux ouvrages sur la géographie physique et la géologie, entre autres la "Geologie der Schweiz" (géologie de la Suisse), En 1853, il édite avec ce dernier la première carte géologique de la Suisse à l'échelle 1: 380000.
Studer, avec son ami Konrad Eschner et Peter Menan, est considéré comme un des fondateurs de la géologie scientifique en Suisse. (Ref: dictionnaire suisse) 1882.

Orographie der Schweizeralpen. Schweiz. Alpenclub Jbuch., 5, 1869, pp. 473-493.
Orographie der Schweizer Alpen. Gotha, Perthes, 1869. SS. 241-247. Quarto


Gottlieb Samuel Studer
Né le 5 août 1804 à Langnau (Emmental) † mort le 22 décembre 1890 à Vienne.
Brevet de notaire en 1829.
Préfet de Berne de 1850 à 1866.
Cofondateur du club alpin suisse avec Theodor Simler à Olten en 1883.
Un des explorateurs les plus importants des Alpes suisses et historien des Alpes.
Particulièrement doué en dessin, il publie plus de 700 panoramas et contribue énormément à la connaissance topographique des Alpes suisses ainsi qu'une carte très détaillée des vallées méridionales du Valais (1850, 1853), utile aux premiers touristes qui visitent les Alpes.
Au cours de ses 60 ans de pratique de la montagne, cet alpiniste infatigable rend visite aussi aux régions alpines avoisinantes de la Suisse ainsi qu'aux Pyrénées et aux montagnes de la Norvège; il a, à son actif, 22 premières ascensions!

Über Eis und Schnee» et «Berg- und Gletscherfahrten ... ",
(Réf.: Alpine 1962, 179-94; Alpes 1963,89 à 91, Jb SAC 26.1890 / 91).

Divisions-Subdivisions-Références bibliographiques

 
Bernhard Studer
 
Noms
I
WESTALPEN
 
Montblanc-Gruppe        
Chablais-Gruppe    
II
NORDALPEN
 
Wildhorn-Gruppe    
Gruppe der Saane und Simme    
Finsteraarhorn-Gruppe
   
Emmen-Gruppe    
Damma-Gruppe        
  Aa-Gruppe        
  Tödi-Gruppe        
  Sihl-Gruppe        
  Sardona-Gruppe        
  Sentis-Gruppe        
III
SÜDALPEN
Matterhorn-Gruppe        
Sesia-Gruppe    
Gotthard-Gruppe        
  Adula-Gruppe        
  See-Gruppe        
IV
OSTALPEN
Bernina-Gruppe    
Ofenpassv        
Err-Gruppe    
Silvretta-Gruppe    
Plessur-Gruppe    
Rhätikon-Gruppe    
     
Gottlieb Studer
 
I
WESTALPEN
Berner
   
Urner    
Glarner    
Gruppe        
II
SÜDALPEN
Savoyer    
Walliser    
Tessiner    
     
III
OST- oder RHÄTISCHE ALPEN
  Adulagebirge    
Albulagruppe    
Silvrettagruppe    
Bernina    
     
     
     

Schon wenn man die Karte zur Hand nimmt und auf derselben das Gebiet der Schweizeralpen mit prüfendem Auge überblickt, so wird man leicht versucht, dasselbe von vorn herein in drei grosse, durch Rhone, Tessin und Rhein von einander getrennte Gruppen zu theilen. Wir wollen diese Theilung festhalten und die drei Gruppen mit den Namen Nordalpen , Südalpen und Ost- oder Rhätische Alpen bezeichnen. Jede für sich wird uns mit dem topographischen Bilde beschäftigen, das sich in ihr ausprägt und wird uns die Grundbasis zu einer spezielleren Gruppirung geben, so weit eine solche zur klarern und verständlichen Uebersicht nöthig erscheint.

Déjà si vous prenez la carte en main et regardez la même région des Alpes suisses avec un regard avisé, il est donc aisé de les diviser, dès le départ en trois grands groupes séparés les uns des autres par le Rhône, le Tessin et le Rhin. Nous retientrons cette division et définirons trois groupes portant les noms suivants : Alpes du Nord, Alpes du Sud et Alpes orientales ou rhétiques. Chacun d'entre eux nous occupera pour l'image topographique qui s'exprime en elle et nous donnera le niveau de base à un regroupement plus spécifique nécessaire pour une vue d'ensemble qui soit claire et compréhensible.

     
     
     
     
     
     
Bernhard Studer Alpen
     
 
     
     
     
     
     
 
Die Westalpen    
Die Schweizeralpen    
Die Ostalpen