DIVISIONS DE LA CHAÎNE ALPINE
Division des Alpes orientales selon Walter STRZYGOWSKI

La division des Alpes orientales selon Walter STRZYGOWSKI (1951)
Einteilung der Ostalpen in Berggruppen und Talschaften - Division des Alpes orientales en groupes de montagnes et en vallées

Géographe et chercheur autrichien, né à Graz (Styrie) le 20 juillet 1908, mort à Vienne le 4 juin 1970.
En 1949 il est, dans un premier temps, employé puis directeur de la maison d'édition Freytag & Berndt en 1952.
En 1955 il est professeur d'université à l'institut de géographie et en 1958 il siège au comité directeur de l'école supérieure pour le commerce mondial (Hochschule für Welthandel) de Vienne.
Son domaine de recherche : l'aménagement du territoire, la planification locale, la géographie économique.

En 1951 Strzygowski propose une révision de la division des massifs alpins orientaux (dans le sens de N. Krebs) en tenant compte des récents développements de la science géographique du moment par l'introduction d'un nouveau principe de classement... « Nous devons prendre en considération toutes les modifications qui ont eu lieu au cours de la dernière décennie, comme le réseau des transports, l'extension des refuges et la construction des routes ainsi que le développement des domaines skiables. »

Ce nouveau principe d'organisation conduit Strzygowski à indiquer une limite supérieure de l'habitat permanent.
« Le tracé du contour de séparation n'est pas directement dérivé des conditions orographiques ou géologiques, mais assimilé aux limites de l'habitat permanent. » Les montagnes sont alors interconnectées avec le même type de paysage formant l'unité de base "des massifs". Cette nouvelle distribution pourra être subdivisée, selon les besoins, en sous-groupes.

Strzygowski met en place probablement la première méthode jamais inventée et utilisée à des fins de subdivision d'une chaîne de montagnes. Sa méthode consiste à introduire la limite supérieure de la terre arable (Siedlungsgrenze) pour séparer un groupe de montagne d'un autre. Cela signifie que la définition et la cartographie qui découlent de cette série laisseront plus ou moins isolées des régions montagneuses qui peuvent être identifiées avec les groupes alpins. Indépendamment, Strzygowski définit 3 zones, qui s'étendent dans une direction est-ouest dans les Alpes orientales, qui sont utilisées comme un groupe de premier niveau. Avec les zones prédéfinies et les groupes, générés par la méthode des auteurs, les 4 étapes suivantes de la division sont mises en place :
1. Zonen
2. Hauptgruppen
3. Gruppen
4. Untergruppen.
La division est décrite pour les étapes 1 à 3.
Mais cette méthode n'est pas universelle, car elle ne peut pas être utilisée ni pour une chaîne Transantarctique ni pour une chaine lunaire.

Au total le modèle se résume en 40 groupes principaux contre les 196 groupes proposés par Hugo Gerbers 40 ans auparavant. Les trois zones longitudinales habituelles se résument par les termes Alpes du Nord, Alpes centrales et Alpes du Sud. (Nordalpen, Zentralalpen und Südalpen)

Une dénomination qui n'est pas uniquement basée sur des données géologiques du style "Alpes calcaires" ou "Alpes schisteuses" (Kalkalpen, Schieferalpen), comme l'avait déjà suggéré précédemment Josef Moriggl.

Noms

Die Einteilung der Ostalpen
Division des Alpes orientales

I

Nordalpen

   
     
1
Schwäbische Alpen    
2
Bayerische Voralpen    
3
Nordtiroler Kalkalpen
   
4
Salzburger Kalkalpen    
5
Oberästerreichische Voralpen    

6
Salzkammergutberge    
7
Ennstaler Alpen    
8
Niederästerreichische Voralpen    
9
Steirisch-Niederö̈sterreichische Alpen    
     

II

Zentralalpen

   
10
Schieferalpen    
11
Fermuntalpen    
12
Rhätische Alpen    
13
Engadiner Alpen    
14
Ortler Alpen    
15
Ötztaler Alpen    
16
Stubaier Alpen
   
17
Sarntaler Alpen    
18
Zillertaler Alpen    
19
Hohe Tauern    
20
Deferegger Alpen    
21
Mälltaler Alpen    
22
Niedere Tauern    
23
Gurktaler Alpen    
24
Lavanttaler Alpen    
25
Weststeirische Alpen    
26
Oststeirische Alpen    
27
Wechsel-Ausläufer    
     

III

Südalpen

   
28
Lombardische Alpen    
29
Judikarien-Alpen    
30
Etschtaler Alpen    
31
Venetianer Alpen    
32
Fleimstaler Alpen    
33
Dolomiten    
34
Karnische Hochalpen    
35
Karnische Voralpen    
36
Julische Hochalpen    
 
37
Julische Voralpen    
38
Gaiitaler Alpen    
39
Karawanken    
40
Karawanken-Ausläufer    
     

Divisions-Subdivisions-Références bibliographiques