DIVISIONS DE LA CHAÎNE ALPINE
La Subdivision Orographique Internationale Unifiée du Système Alpin : SOIUSA - 2005


image 1 - 4

Subdivision Orographique Internationale Unifiée du Système Alpin : (SOIUSA)

Suddivisione Orografica Internazionale Unificata del Sistema Alpino (SOIUSA)

International Vereinheitlichte Orographische Einteilung der Alpen (IVOEA)

Enotna Mednarodna Orografska Razdelitev Alp (EMORA)

International Standardized Mountain Subdivision of the Alps (ISMSA)

***

Merci infiniment à Mr. Sergio Marazzi pour ses conseils, son soutien, sa documentation et sa confiance.

La Subdivision Orographique Internationale Unifiée du Système Alpin, SOIUSA,(1)(Suddivisione Orografica Internazionale Unificata del Sistema Alpino en italien) est le résultat de longues investigations sur le classement des massifs alpins par un chercheur milanais passionné en orographie alpine, Sergio Marazzi en collaboration avec le Club Alpin Italien (CAI)(2)ainsi que de nombreux spécialistes* en la matière(3)(4). Ce travail se concrétisa par l'édition d'un atlas orographique des Alpes : SOIUSA (Atlante Orografico delle Alpi en italien) qui se veut une clé de lecture moderne de la complexité du système alpin.

L'intention de la SOIUSA consiste à normaliser les différentes subdivisions alpines nationales afin de trouver une recevabilité auprès de l'ensemble des pays de l'arc alpin. Ce travail a donc permis d'unifier les Alpes occidentales françaises et italiennes, les Alpes centrales suisses et les Alpes orientales italiennes, autrichiennes, allemandes et slovènes.

Dans la SOIUSA les Alpes assument finalement le rôle de système montagneux européen, non plus une barrière entre nations, mais un lieu où les divers peuples et diverses langues entrent en étroite relation.


Présentation par Sergio Marazzi



image 1 - 4

1. Histoire:

Sergio Marazzi n'est pas un novice en matière de subdivisions orographiques, car il a déjà présenté un ouvrage sur le Mont-Blanc en 1991. Mais son projet germait déjà depuis 1980. En effet, Mr Marazzi se rendit compte que les diverses subdivisions des Alpes n'étaient pas toujours inspirées selon des critères uniformes et étaient parfois en contradiction les unes avec les autres. En partant de ce constat, il songea à une tentative de normalisation des subdivisions alpines nationales distinctes en une unique classification européenne.

Dans un premier temps, il fut soutenu dans sa démarche par le cartographe suisse Eduard Imhof qui, juste avant sa mort, lui dessina les limites des Alpes avec le plateau suisse (Mittelland). La rencontre avec Mr Claudio Abächerli fut décisive, car il put suivre toutes les étapes du projet, pas à pas, comme responsable des publications, d'abord au comité central du Club Alpin Suisse puis de l'UIAA (5) comme collaborateur à la commission de documentation et information de cette même institution. Cette commission, faisant partie d'une association internationale, encouragea l'auteur de la SOIUSA à continuer dans la recherche de standardisation au niveau international. L'appui du Club Alpin Italien fut aussi décisif.

Cela conduisit l'auteur à un long marathon dans les universités, facultés, institutions alpines, maisons d'édition, des différents pays concernés, à la rencontre des principaux spécialistes dans le domaine.

Les premiers résultats concrets apparurent en 2001. Marazzi publia des articles résumant son œuvre sur la revue de l'association italienne des enseignants de géographie (AIIG), en 2002 dans la revue de l'institut géographique militaire "L'Universo" ainsi que dans la revue du CAI "La Rivista" en 2003 et en 2005. Notons qu'en 2004, dans une étude spécifique menée par Peter Grimm et Claus Roderich Mattmüller pour la DAÖV (les clubs alpins allemand et autrichien), sur l'histoire, les méthodes et les dernières études consacrées aux subdivisions des Alpes, un long chapitre est destiné à la SOIUSA.
Il faudra attendre 2005 pour voir éditer l'atlas orographique des Alpes, SOIUSA, qui fut officiellement présenté, sous le patronage du Club alpin italien, le lundi 23 janvier 2006.

Selon les termes de Sergio Marazzi, son ouvrage se veut une «réponse innovante» et a été présenté comme un «aggiornamento à la traditionnelle Partition des Alpes» (Partizione delle Alpi) considérée aujourd'hui comme trop "italo-centrique" et quelque peu idéologique (nationalisme italien, les Alpes devaient aller jusqu'à Fiume en Croatie, ville alors italiennne, aujourd'hui Rijeka et incluait toute l'Istrie comme région alpine nommée Carso.).
Cette dernière, élaborée en 1924, pendant le régime fasciste, lors du IX congrès géographique italien à Gênes fut adoptée en 1926.

image 1 - 4

La SOIUSA a été soumise à une confrontation, le jeudi 6 avril 2006, entre géographes et historiens italiens, n'ayant jamais participé au projet hormis le président du CAI de l'époque, Annibale Salsa, qui était là aussi en tant qu'anthropologue discipline qu'il exerce à l'université de Gênes.
Luigi Zanzi,  professeur de méthodologie des sciences historiques à l'Université de Pavie et de l'Insubria (vice président de l'association internationale pour l'histoire des Alpes).
Guglielmo Scaramellini, professeur de géographie à l'université de Milan.
Fabrizio Bartaletti professeur de géographie urbaine à l'université de Gênes et traducteur de l'ouvrage de Werner Bätzing "Die Alpen".
Ezio Vaccari, historien des sciences à l'Université de l'Insubria.

Il faut mentionner aussi le 9e séminaire BiblioCAI au Palamonti de Bergame le samedi 14 octobre 2006 organisé par le CAI, avec l'institut géographique militaire (IGM), l'institut national de la montagne (EIM), l'université des études de Turin (UNITO), l'institut national de physique nucléaire (INFN) et en présence de 40 bibliothécaires représentés par 16 sections.

Bilan et critiques :

Ces dernières années la SOIUSA a commencé à avoir un certain écho international bien qu'elle n'ait pas obtenu le consensus, l'UIAA n'ayant pas donné suite à son projet de standardisation. Ce qui fait qu'aujourd'hui, bien que nous ayons les outils pour trouver une coordination, nous sommes toujours à confronter les divers points de vue.
Il n'en demeure pas moins que la SOIUSA constitue une des principales études, dans le champ de la systématisation des Alpes, de ces dernières années.

Sa nomenclature et son système hiérarchique sont intéressants, mais elle n'est pas à l'abri des critiques, surtout son côté pragmatique sur le fait de vouloir concilier différentes divisions. Ce point particulier fut déjà contesté par Raoul Blanchard dans une autre étude, publiée en 1925, sur les divisions régionales des Alpes occidentales par le géographe Renato Toniolo pour qui «..ce n'est pas en s'appuyant sur des auteurs, d'ailleurs fort respectables, que l'on peut distinguer une région d'une autre...»

Pour Werner Bätzing la SOIUSA est un mélange de points de vue très différents, définis de manière pragmatique et non systématique. Il n'accepte pas le fait de s'appuyer sur des régions alpines historiques et géographiques utilisées pour les regroupements de niveau inférieur de la pyramide hiérarchique. C'est une grande "mixture" avec une portée pragmatique qui peut être efficace de cette manière, en revanche le concept n'est pas clair.

2. Les Alpes et la SOIUSA

Subdivision Orographique Internationale Unifiée du Système Alpin, SOIUSA de Sergio Marazzi

Limites de la Bocchetta di Altare ou Colle di Cadibona (Italia) au Donau=Danube (Osterreich) et à Godovič (Slovenija) ;
Détails :
entre la Mer Ligure (Riviera de Savona à Nice), de la vallée du Var aux Chainons de Provence (Vence, le Loup, Grasse, St. Vallier-de-Thiey, Fayence, Callas, Draguignan, Tourtour, Aups), le Lac de Sainte Croix, le Plateau de Valensole (St.Croix-de-Verdon, Montagnac, Roumoules, Brunet), la basse vallée de l' Asse, la basse vallée de la Durance (Oraison, les Mées, Manosque, la Bastide-des-Jourdans, Cucuron), la plaine du Comtat (Cavaillon, la vallée du Coulon, Apt, Vénasque, la Nesque, Flassan, Bédoin, Beaumes-de-Venise, la vallée de l'Ouvèze), les Basses Terres de Montélimar (Nyons, Bourdeaux, la vallée de la Drôme), les Basses Terres de Valence (Crest, Ourches, Combevin, Barbières, la Baume-d'Hostun, la vallée de la Lyonne), la vallée de l'lsère, les collines du Lyonnais (Voiron, St. Geoire-en-Valdaine, Ies Echelles, le lac d' Aiguebelette, Billième), les collines d' Annecy (le lac du Bourget, Chambery, Pont de l’ Abirme, Annecy, Thorens-Glières, Bonneville, l 'Arve), les collines du Chablais (Faucigny, Viuz-en-Sallaz, Machilly, Lully, Vinzier, Tollon), le lac Léman (de Meillerie à Vevey ), le Schweizer Mittelland (plateau suisse) (la Veveyse, la Broye, Vaulruz, Bulle, le lac de Gruyère, la Rache, Plasselb, Rüschegg, Wattenwil, la Stockental, Thun, le Zulg, le Rotmoos, le Schangnau, le Schonbach, l'Eschlozmatt, l'Entlebuch, la Kleine Emme, Luzern, le Vierwaldstätter See, Küssnacht, le Zuger See, Allenwinden, le Sihl, l'Obersee, le Linthkanal, Ricken, Hemberg, Schonau, Appenzell, Oberriet, le Rhein=Rhin), le Bodensee (lac de Constance) , le Bayerisches Aipenvorland (plateau bavarois) (le Leiblach, le Rickenbach, Lindenberg, l 'Alpee, Immenstadt, Wertach, le Grüntensee, Nesselwang, le Weißensee, Füssen, Trauchgau, l’ Ach, Bad Kohigrub, le Murnauer Moos, le Kochelsee, Bad Tölz, le Tegernsee, le Schliersee, Bad Feilnbach, Neubeuern, Bernau am Chiemsee, Marquartstein, Siegsdorf, Anger, Ainring), le Salzburger Alpenvorland (plateau salzbourgeois) (Salzburg, le Flachgauer Hügelland, le Zellersee=Irrsee, l'Oberösteerreichisches Alpenvorland (plateau de Haute-Autriche) (St. Georgen, Schörfling, le Traunsee, le Laudach, Pettenbach, Micheldorf, Nußbach, !'Unteres Steyral, Steyr), le Niederösterreichisches Alpenvorland (Plateau de Basse-Autriche (St. Peter, Kematen, Neuhofen, Steinakirchen, Wieselburg, Scheibbs, Kirnberg, Kilb, Obergrafendorf, Pyhra, Kirchstetten, Neulengbach, Sieghartskirchen, Ried, Königstetten, St. Andrä, Hadersfeld), la Donautal (Vallée du Danube), le Wiener Becken (Wien, Mödling, Baden, Neunkirchen), le Kleines Ungarisches Tiefland (collines de la plaine hongroise) (Sopron=Ödenburg), Kobersdorf, Weingraben, le Zöbernbach, le Güns, Köszeg=Güns), le Pannonisches Riedelland (collines autrichiennes de la basse plaine pannonienne) (Rechnitz, Oberwart, Friedberg, St. Lorenzen am Wechsel, le Lafnitz, Hartberg, le Feistritz, Gleisdorf, Graz, le Bochernbach, le Gibßnitzbach, Deutschlandsberg, Ebiswald, le Großradl, la Saggautal, l 'Arnfelser Tal, le Pößnitzbach=Pesnica), les Panonske gorice (collines pannoniennes) (Pocehava, Maribor, Slivnica, Rače, Slovenska Bjstrica, Oplotnica, Zreče, Vitanie, Zice), la Savinjska ravan (vallée de la Savinja) (Sojek, Frankolovo, Titovo Velenje, Ravne, Topolšica, Sv. Florian, Gorenje, Letuš, Vransko, Griže, Štore, Sodna vas), le Srednjesotelsko gričevje (Podčetrtek, Sapote, Gubno, Kozje, Podsreda, la Bistrica, la Sotla), le Kraško gričevje, le Senovsko gričevje, la Mirna, le Dolenjsko podolje (Mala Loka, la Ternenica, Šentvid, Stična, Visnja gora, Stara vas, Škofljica, Lavrica), la Savska ravan (vallée de la Sava) (Ljubljana, la Sava, Krtina, Rova, Kamnik, Stahovica, Bistrica, Dobrava, Zg. Gorje, Kranj, Škofja Loka, Šentvid), le Dinarsko gorstvo (système dinarique) (le Ljubljansko barje, Vrhnika, Godovič, la Zala, Idrija, l'Idrijca, Bukovo, la Boča, la Soča=Isonzo), la plaine vénitienne (Gorizia, Cividale del Friuli, Faedis, Nimis, Gemona, le Tagliarnento, Travesio, Meduno, Maniago, Montereale Valcellina, Aviano, Vittorio Veneto, Soligo, Valdobbiadene, Bassano del Grappa, Piovene, Schio), les collines vénitiennes (Castelgomberto, Arzignano, Tregnano, Grezzano, Valpolicella, Caprino, Castione Veronese), le Lago de Garda (lac de Garde), les collines lombardes (Gavardo, Nuvolento, Mattino, Nave, Cellatica, Gussago, Provaglio d'Iseo, le Lago d'Iseo, Credaro, Trescore Balneario, Alzano Lombardo, Bergamo, Sorisola, Ahnenno, Caprino Bergamasco, Calolziocorte, le Lago di Garlate, Galbiate, le Lago di Annone, le Lago di Pusiano, Erba, Corno, Cernobbio, le Breggia, Mendrisio, Viggiu, Arcisate, Varese, Gavirate, Gernonio, le Boesio, Laveno), le Lago Maggiore (lac Majeur), les collines piémontaises (Arona, Gozzano, Grignasco, Romagnano Sesia, Biella), la plaine piémontaise (Borgofranco d'Ivrea, Cuorgne, Forno Canavese, Rocca Canavese, Lanzo Torinese, Fiano, San Giulio, Avigliana, Giaveno, Piossasco, Cumiana, Frossasco, Pinerolo, Bricherasio, Bibiana, Barge, Revello, Saluzzo, Verzuolo, Castigliole, Busca, Valgrana, Vignolo, Boves, Peveragno, Chiusa di Pesio, Merlo, Villanova, Mondovi), les Langhe (le Torrent Ellero, le Tanaro, Ceva, le Torrent Cevetta, Millesimo) et l’ Appennin Ligure (le Rio Nanta, Carcare, la Bormida di Mallare, Altare, la vallée Lavanestra, le Letimbro)


2 Parties - 5 grands secteurs - 36 Sections - 132 sous-sections - 333 super-groupes - 870 groupes - 1625 sous-groupes

Occidentales
Orientales

Noms-Nomi-
Namen-Imena-Names
Superficie
en km² (*)
-
Limites
Points culminants
Divisions des Alpes

SZ
Abréviations :
a.s.l "au sens large"
i.s.a. = "in senso ampio"
i.w.S. = "in weitesten Sinne"
v š.s. = "v širsem smislu"
i.t.w.m. = "in the wide meaning"

±175 810
avec bassins internes des lacs

±175 400
sans bassins internes des lacs

(Lago di Garda
Lago Maggiore Vierwaldstättersee)

image 1 - 4

 

Mont Blanc = Monte Bianco
4 810 m
PT.I.
ALPES OCCIDENTALES = ALPI OCCIDENTALI = WESTALPEN = ZAHODNE ALPE = WESTERN ALPS

(41,8%)

± 73 600
avec bassins internes des lacs

± 73 350
sans bassins internes des lacs

(Lago Maggiore Vierwaldstättersee
)

De la Bocchetta d'Altare = Colle de Cadibona (Col d'Altare ou de Cadibone) au Splügenpass = Passo dello Spluga (Col du Spügen)
Entre :
Mer ligure - Chainons de Provence - Vallée de la Durance - Plaîne du Rhône - Lac Léman - Schweizer Mitteland (Plateau Suisse) - Rheintal - Valle San Giacomo - Lago di Como (Lac de Côme) - Lecco - Pianura Padana (Plaîne du Pô) - Langhe - Appennin ligure

Mont Blanc = Monte Bianco
4 810 m
SR.I/A
Alpes sud-occidentales = Alpi Sud-occidentali = Südliche Westalpen = Jugozahodne Alpe = South-western Alps
(SZ. 1-6)
±35 968
De la Bocchetta d'Altare = Colle de Cadibona (Col d'Altare ou de Cadibone) au Col du mont Cenis = Colle del Moncenisio
Entre :
Mer ligure - Chainons de Provence - Vallée de la Durance - Plaîne du Rhône - Vallée de l'Isère - Vallée de l'Arc (Maurienne) - Valle di Susa - Dora Riparia (Vallée de Suse) - Plaine piémontaise - Appennin ligure

Barre des Écrins
4 102 m
1
Alpes liguriennes = Alpes ligures a.s.l = Alpi Liguri i.s.a. = Ligurische alpen i.w.S. = Ligurske alpe v.š.s. = Ligurian alps i.t.w.m.
3 456
De la Bocchetta d'Altare (Colle di Cadibona) au Col de Tende = Colle di Tenda à la Mer ligure et la plaine piémontaise.
Entre :
Lavanestra - Letimbro - Riviera di Ponente - Roya = Roia, Vermegnana - Plaine de Cuneo - Ellero - Tanaro - Cevetta - Rio Nanta - Bormida di Mallare

Pointe Marguareis
2 651 m
2
Alpes maritimes* a.s.l = Alpes maritimes et Préalpes de Nice = Seealpen i.w.S. = Seealpen und Voralpen von Nizza = Alpi Marittime i.s.a. = Alpi Marittime e Prealpi di Nizza = Primorske Alpe v.š.s. = Primorske Alpe in Predalpe Nice = Maritime Alps i.t.w.m. = Maritimes Alps and Nice Pre-Alps
4 304
Du Col de Tende = Colle d Tenda au Col de Toutes Aures au Col d'Allos et au Col de Larche = Colle della Maddalena
Entre :
Roya = Roia - Côte d'Azur - Vallée du Var - Vallée du Coulomp - Galange - Bernarde - Ruisseau de l'Iscle - Clue de Vergons (Torrent du Riou) - Haute Vallée du Verdon - Combe du Col d'Allos - Ravin de Paluel - Vallée du Bachelard - Vallée de l'Ubaye - Vallée de l'Ubayette - Valle Stura di Demonte - Vermegnana
Cima Argentera
3 297 m
3
Alpes et Préalpes de Provence = Alpi e Prealpi di Provenza = Provenzalische Alpen und Voralpen = Provenzalske Alpe in Predalpe = Provence Alps and Pre-Alps
8 704
Du Col d'Allos au Plateau de Valensole, du Col de Toutes Aures au Cha!nons de Provence et du Col de Macuègne à la Durance
Entre :
Combe du Col d'Allos - Haute Vallée du Verdon - Lac de Castillon - Clue de Vergons (Torrent du Riou) - Ruisseau de l'Iscle - Torrent de la Bernarde - Torrent de la Galange - Vallée du Coulomp - Vallée du Var - Collines de Grasse - Collines de Draguignan - Lac de Sainte Croix - Plateau de Valensole - Basse Vallée de l'Asse - Basse Vallée de la Durance - Vallée du Coulon - Plaine du Rhô̈ne - Vallée de l'Ouvèze - Vallée du Toulourenc - Torrent d'Anaru - Vallée de la Méouge - Vallée du Buech - Moyenne Vallée de la Durance - Lac de Serre Ponçon - Vallée de l'Ubaye - Vallée du Bachelard - Ravin de Paluel
Tête de l'Estrop
2 961 m
4
Alpes Cottiennes = Alpi Cozie = Alpi Cozie = Kotijske Alpe = Cottian Alps
6 396,5
 
Monviso
3 841 m
5
Alpes du Dauphiné = Alpi del Delfinato = Dauphine-Alpen = Daufinejske Alpe = Dauphine Alps
5 117
   
Barre des Écrins
4 102 m
6
Préalpes du Dauphiné = Prealpi  del Delfinato  = Dauphiné-Voralpen = Daufinejske Predalpe = Dauphiné Pre-Alps
6 920
   
Grande Tête de l'Obiou
2 790 m
SR.I/B
Alpes nord-occidentales = Alpi Nord-occidentali = Nordliche Westalpen = Severozahodne Alpe =North-western Alps
(SZ. 7-14)

±38 632
avec bassins internes des lacs

±38 386
sans bassins internes des lacs

(Lago Maggiore Vierwaldstättersee
)

   
Mont Blanc = Monte Bianco
4 810 m
7
Alpes Grées = Alpes Graies = Alpi Graie = Grajische Alpen = Grajiske Alpe = Graian Alps
7 754,5
   
Mont Blanc = Monte Bianco
4 810 m
8
Préalpes de Savoie = Prealpi di Savoia = Savoyer Voralpen = Savojske Predalpe = Savoy Pre-Alps
4 912
   
Dents du Midi
3 257 m
9
Alpes Pennines = Alpes valaisannes et valsésiennes = Alpi Pennine = Alpi Vallesane e Valsesiane = Penninische Alpen = Walliser und  Sesiataler Alpen = Peninske Alpe = Vališke in Valsesianske Alpe = Pennine Alps = Wallis and Valsesia Alps
6 729
   
Monte Rosa Dufourspitze
4 634 m
10
Alpes Lépontines = Alpi Lepontine = Lepontinische Alpen = Lepontiske Alpe = Lepontine Alps
6 142,5
   
Mont Leone
3 552 m
11
Préalpes luganoises = Préalpes lombardes occidentales = Prealpi Luganesi = Prealpi del Ceresio = Prealpi Lombarde Occidentali = Lugano Voralpen = Luganske Predalpe = Lugano Pre-Alps
1 567,5
   
Pizzo di Gino
2 245 m
12
Alpes bernoises a.s.l = Alpi Bernesi i.s.a. = Berner Alpen i.w.S. = Bernske Alpe v.š.s. = Bernese Alps
3 040,5
   
Finsteraarhorn
4 274 m
13
Alpes glaronnaises = Alpes de Glaris a.s.l = Alpi Glaronesi = Alpi di Glarona i.s.a. = Glarner Alpen i.w.S. = Glarnske Alpe v.š.s. = Glarus Alps i.t.w.m.
2 083
   
Tödi 3 620 m
14
Préalpes suisses = Préalpi Svizzere = Schweizerische Voralpen = Schweizer Voralpen = Švikarske Predalpe = Swiss Pre-Alps
6 002
   
Schilthorn
2 970 m
PT.II.
ALPES ORIENTALES - ALPI ORIENTALI - OSTALPEN - VZHODNE ALPE - EASTERN ALPS

(58,2%)

±102 222
avec bassin interne du Lago di Garda

±102 050
sans bassin interne du Lago di Garda
(Bassin de Klagenfurt exclus)

 
Pizzo Bernina = Piz Bernina,
4 049 m
SR.II/A
Alpes centre-orientales = Alpi Centro-orientali = Zentrale Alpen = Osrednje Vzhodne Alpe = Central-eastern Alps
(SZ. 15-20)
±37 777
   
Pizzo Bernina = Piz Bernina,
4 049 m
15
Alpes Rhétiques occidentales = Alpi Retiche Occidentali Westliche       Rätische         Alpen  =         (Westrätische Alpen) = Zahodne Retijske Alpe = Western Rhaetian Alps
8 727,5
   
Pizzo Bernina = Piz Bernina,
4 049 m
16
Alpes Rhétiques orientales = Alpi Retiche Orientali = Östliche Rätische Alpen = (Osträtische Alpen) = Vzhodne Retijske Alpe = Eastern Rhaetian Alps
5 327
   
Nordgipfel der Wildspitze
3 772 m
17
Alpes des Tauern occidentales (inclus les Hohe Tauern) = Alpi dei Tauri Occidentali = Westliche Tauernalpen = Westtauernalpen = Zahodne Taurske Alpe = Western Tauern Alps
7 864
   
Großglockner
3 798 m
18
Alpes des Tauern orientales = Alpi Dei Tauri Orientali = Bassi Tauri = Östliche          Tauernalpen =         Osttauern- Alpen     = Niedere Tauern =Vzhodne Taurske Alpe = Nizke Ture = Eastern Tauern Alps = Nieder Tauern
4 449
   
Hochgolling
2 863 m
19
Alpes de Styrie et de Carinthie et de la Lavanttal = (Alpes Noriques) = Alpi di Stiria e Carinzia = Alpi della Gurktal e Lavanttal (= Alpi Noriche) = Steirisch-Kärntnerische Alpen = Gurk-Lavanttaler Alpen (= Norische Alpen) = Stajersko-Koroske Alpe = Krsko-Labotske Alpe = Carintian-Styrian Alps = Gurk-Lavanttal Alps
4 719,5
   
Großer Rosennock
2 440 m
20
Préalpes de Styrie = Préalpes Styriennes = Prealpi Di Stiria = Steirisches Randgebirge = Steirische Voralpen = Stajersko Robno Hribovje = Stajerske Predalpe = Styrian Pre-Alps
6 666
   
Ameringkogel
2 184 m
  Bassin de Klagenfurt = Klagenfurt Becken
1 081

avec le bassin de Klagenfurt et le bassin interne du Lago di Garda
Alpes orientales=103 303 -km² - Alpes=176 891 km²

Sans bassin interne du Lago di Garda
Alpes orientales=103 131 km² - Alpes=176 483 km²

   
SR.II/B
Alpes nord-orientales = Alpi Nord-orientali = Nordliche Alpen = Severovzhodne Alpe = North-eastern Alps
(SZ. 21-27)
±28 383
   
Parseierspitze
3 040 m
21
Alpes calcaires nord-tyroliennes = Alpi Calcaree Nord-Tirolesi = Nordtiroler Kalkalpen = Severno-Tirolske Apneniške Alpe = North Tyrol Limestone Alps
3 900,5
   
Parseierspitze
3 040 m
22
Alpes bavaroises = Alpi Bavaresi = Bayerische Alpen = Bavarske Alpe = Bavarian Alps
5 568
   
Großer Krottenkopf
2 657 m
23
Alpes Schisteuses tyroliennes = = Alpi Scistose Tirolesi = Tiroler Schieferalpen = Tirolske Skrilave Alpe = Tyrol Schistose Alps
2 654
   
Lizumer Reckner
2 884 m
24
Alpes septentrionales salzbourgeoises = Alpi     Salisburghesi            = Alpi Del Salisburgo = Salzburger     Nordalpen     = Salzburske Alpe = Salzburg Alps
2 317,5
   
Hochkönig
2 941 m
25
Alpes du Salzkammergut et de Haute-Autriche = Alpi del Salzkammergut dell'Alta Austria = Oberösterreichisch-Salzkammerguter Alpen = Zgornje-Avstrijsko-Salzkammergutske Alpe = Salzkammergut and Upper Austria Alps
5 400
   
Hoher Dachstein
2 993 m
26
Alpes septentrionales de Styrie = Alpi [Settentrionali] di Stiria = Steirische Nordalpen = Stajersko [Severe] Alpe = Styrian [Northern] Alps
3 509
   
Hochschwab
2 278 m
27
Alpes de Basse-Autriche = Niederösterreichische Nordalpen = Alpi della Bassa Austria = Spodnje-Avstrijske Alpe = Lower Austria Alps
5 019
   
Hochstadl
1 919 m
SR.II/C
Alpes sud-orientales = Alpi Sud-orientali = Südliche Alpen = Jugovzhodne Alpe = South-eastern Alps
(SZ. 28-36)

±36 062
avec bassin interne du Lago di Garda

±35 888
sans bassin interne du Lago di Garda

   
Ortles = Ortler
3 905 m
28
Alpes Rhétiques méridionales = Alpi Retiche Meridionali = Südliche Rätische Alpen = Rätische Südalpen = Južne Retijske Alpe = Southern Rhaetian Alps
4 825
   
Ortles = Ortler
3 905 m
29
Alpes et Préalpes bergamasques = Alpi e Prealpi Bergamasche = Prealpi Lombarde Centrali = Bergamasker Alpen und Voralpen = Bergamaske Alpe in Predalpe = Bergamasque Alps and Pre-Alps
3 343
   
Pizzo di Coca
3 052 m
30
Préalpes brescianes et gardésanes = Prealpi Bresciane e Gardesane = Prealpi Lombarde Orientali = Brescianer und Gardaseer Voralpen Brescianske in Gardske Predalpe = Brescia and Garda Pre-Alps
2 647
   
Monte Baldo
2 218 m
31
Dolomites = Dolomiti = Dolomiten = Dolomiti = Dolomites
6 392
   
Marmolada
3 342 m
32
Préalpes vénitiennes = Prealpi Venete = Venezianer Voralpen = Beneške Predalpe = Venetian Pre-Alps
4 208
   
Col Nudo
2 472 m
33
Alpes Carniques et de la Gailtal a.s.l= Alpi Carnichei.s.a. = Alpi Carniche e della Gail = Karnische Alpen i.w.S. = Karnische und Gailtaler Alpen = Karnijske Alpe v.š.s. = Karnijske In Ziljske Alpe = Carnic Alps i.t.w.m. = Carnic and Gailtal Alps
4 920,5
   
Monte Coglians
2 780 m
34
Alpes et Préalpes Juliennes a.s.l = Alpi Giulie i.s.a. = Alpi e Prealpi Giulie = Julische Alpen i.w.S. = Julische Alpen und Voralpen = Julijske Alpe v.š.s. = Julijske Alpe In Predalpe = Julian Alps i.t.w.m. = Julian Alps and Pre-Alps
2 754,5
   
Mont Triglav
2 863 m
35
Alpes de Carinthie et de Slovenie = Karavanke et Alpes de Kamnik et de la Savinia = Alpi di Carinzia e Slovenia = Karavanke e Alpi di Kamnik e della Savinja = Kärntnerisch-Slowenische  Alpen  =         Karawanken, Steiner und Sanntaler Alpen = Karawanken und Kamnische-Savinjsche   Alpen  =            Koroško-Slovenske Alpe = Karavanke in Kamniško-Savinjske Alpe = Carintian-Slovenian Alps = Karavanke and Kamnik-Savinia Alps
2 542
   
Grintovec
2 558 m
36
Préalpes slovènes = Prealpi           Slovene          = Slowenische  Voralpen        = Slovenske Predalpe = Slovenian Pre-Alps

4 160
(découpées en 3 parties
2 079 - 1 127,5 -953,5)

   
Pozeren
1 630 m


*Il faut faire la distinction entre Alpes maritimes avec un "m" minuscule correspondant à une région naturelle alpine et Alpes-Maritimes en majuscule et un tiret, département français.


Note sur les superficies :

Les superficies ne figurent pas dans l'atlas orographique et sont calculées à l'aide d'applications SIG professionnelles, en utilisant le MNT GDEM ASTER V2, dont la résolution est 1 seconde d'arc soit environ 30 mètres à l'équateur, en suivant au plus près les limites fixées par Mr Sergio Marazzi. Le calcul de la superficie totale et du périmètre ainsi que des grandes parties peuvent avoir des résultats différents en fonction de l'inclusion ou de l'exclusion des grands lacs préalpins présents le long du contour de l'espace alpin, en particulier les bassins internes.

D'un point de vue orographique, les limites des massifs incluant des lacs se trouvent sur la rive et non au milieu de ces mêmes lacs. Par contre les bassins internes de lacs pénétrant de manière conséquente à l'intérieur des massifs, de type fjords, peuvent être retenus dans une architecture globale des Alpes.
Cela concerne particulièrement le lac de Garde (lago di Garda), le lac Majeur (Lago Maggiore) et le lac des Quatre-Cantons (Vierwaldstättersee).

En conséquence, les données du système alpin dans son ensemble, en particulier des 2 grandes parties et des 5 grands secteurs dans leur représentation générale sont établies avec ou sans les bassins internes des grands lacs qui s'enfoncent à l'interieur des terres. Les lacs de Sainte-Croix, Thunersee, lago d'Iseo, lago di Como, peuvent être aussi intégrés dans le périmètre.

Sont en dehors de le délimitation de la SOIUSA, les lacs d'Aiguebelette, du Bourget, d'Annecy, Léman, Gruyère, Zugersee, Irrsee, Attersee, Traunsee, Kochelsee, Großer Alpsee, Grüntensee, Tegernsee, Schliersee, Weißensee (Schwaben).

Les superficies des 36 secteurs sont toutes définies, lorsque c'est le cas, sans la surface des lacs principaux.

Le bassin de Klagenfurt (Klagenfurt becken) est exclu de l'ensemble, néanmoins nous indiquons sa superficie.

Liste des massifs du système alpin

2.1 Concept :

La SOIUSA s'appuie sur un concept de bipartition de 2 entités macro-géographiques occidentales et orientales tenant compte des aspects géomorphologiques et hydrologiques, mais aussi de fondements géologiques et phytogéographiques des Alpes.
Elle remplace la traditionnelle "Partition des Alpes" (Comité géographique national italien) qui est fondée sur un concept de tripartition des Alpes en occidentales, centrales et orientales, adoptée par l'Italie, utilisée en France au contraire de l'Allemagne et de l'Autriche.

2.2 Structure :

Regroupements de niveau supérieur
fractionnés selon un critère morphologico-altimétrique (topographique) en tenant compte des régions historiques et géographiques alpines (ce point est controversé - voir bilan et critiques).
Le critère morphologique prend en compte la structure d'ensemble et l'aspect des massifs.

2 grandes parties : (PT. de l'italien parti)
Alpes occidentales (41,8%) - Alpes orientales (58,2%)





5 grands secteurs : (SR. de l'italien settori)
La partie occidentale est divisée en 2 secteurs du sud au nord puis au nord-est : Alpes sud-occidentales et Alpes nord-occidentales
La partie orientale est divisée en 3 secteurs d'ouest en est : Alpes centre-orientales, Alpes nord-orientales, Alpes sud-orientales





36 sections : (SZ. de l'italien sezioni)
(Alpes Ligures, Alpes Maritimes, Alpes et Préalpes de Provence, Alpes Cottiennes, Alpes Grées, etc...)





132 sous-sections : (STS. de l'italien sottosezioni)
Regroupements de niveau inférieur
subdivisés selon un critère alpinistique (correspondant aux divers topos-guides, voir bibliographie)
Basé sur une définition de l'UIAA qui traduit l'importance d'un massif et des sommets que le compose du point de vue de !'alpinisme, mais aussi le niveau qualitatif des sentiers et des voies qui y conduisent, la valeur historique, la fréquentation.


333 supergroupes : (SPG. de l'italien supergruppi) - Massifs ayant un degré hiérarchique supérieur.

Les supergroupes se répartissent de la manière suivante :

Alpes occidentales
Alpes orientales
135
198
A. sud-occidentales
A. nord-occidendales
A. centre orientales
A. nord orientales
A. sud orientales
46
89
64
69
65


870 groupes : (GR. de l'italien "gruppo-gruppi" - Allemand "gruppe") - Massifs.

1625 sous-groupes : (STG. de l'italien sottogruppi) - Massifs ayant un degré hiérarchique inférieur, avec d' éventuels secteurs relatifs (SR) intermédiaires aux regroupements cités ci-dessus.(6)

La SOIUSA totalise 3498 regroupements de montagnes.

Pyramide de la SOIUSA :

Sytème Alpin = Alpes (a.s.l) = Alpes (p.d.) et Préalpes

Les regroupements du relief alpin sont classés d'abord en 2 grands groupes: les Alpes occidentales et les Alpes orientales.
Suivent 36 sections, 132 sous-sections, 333 super-groupes, 870 groupes et 1625 sous-groupes avec d' éventuels secteurs relatifs intermédiaires aux regroupements :
SR_sz, SR_sts, SR_spg, SR_gr, SR_stg.
(Les abréviations italiennes PT, SR, STS, SPG, GR, STG, sont tirées de l'atlas en correspondance aux cartes et utilisées telles quelles) (7)

FR image 1 - 4

image 1 - 4
IT

image 1 - 4
DE

image 1 - 4
SLO

image 1 - 4
ENG

image 1 - 4
ES

2.3 Modifications apportées à la traditionnelle "Partizione delle Alpi" :

Elles s'articulent sur 16 points :

1) substitution du concept de tripartition des Alpes (3 parties : Alpes occidentales, centrales et orientales) avec celle, plus rationnelle de bipartition alpine (2 parties : Alpes occidentales et orientales) pour aboutir à l'unification de la "Partition des Alpes" (Partizione delle Alpi) avec la subdivision des Alpes orientales selon les clubs alpins austro-allemands (Alpenvereinseinteilung der Ostalpen) et obtenir une subdivision internationale des Alpes au niveau européen, acceptable dans tous les pays de l'arc alpin ;

2) introduction de 2 secteurs des Alpes occidentales (Alpes sud-occidentales et nord-orientales) en analogie avec les trois secteurs des Alpes orientales (Alpes nord-orientales, centre-orientales et sud-orientales), présents dans la littérature austro-allemande et applicables aussi en Italie ;(8)

3) scission de la traditionnelle section des Alpes maritimes en 2 nouvelles sections alpines, Alpes liguriennes (ligures) et Alpes maritimes, correspondant respectivement aux massifs traditionnels ;

4) exclusion de la partie méridionale de la section des Préalpes de Provence (chaînons de "Basse Provence" ou provençaux), qui, selon les œuvres de Raoul Blanchard, ne font pas partie du système alpin ;

5) fusion de la partie restante des Préalpes de Provence avec la section des Alpes de Provence, qui contient déjà des aires préalpines (Préalpes de Digne), dans une nouvelle section unique des Alpes et Préalpes de Provence, incluant aussi les monts du Vaucluse, de Lure et du Luberon, qui, selon la littérature géographique française, n'appartiennent pas aux Préalpes du Dauphiné, mais à celles de Provence, étant de fait dans cette région ;

6) exclusion de certaines aires septentrionales de la section des Préalpes suisses, n'appartenant pas géographiquement au système alpin, mais au plateau suisse (Schweizer Mittelland) conformément à la littérature géographique suisse ;

7) scission de la section des Préalpes lombardes en 3 nouvelles sections (Préalpes lombardes occidentales, centrales et orientales : conséquence de leur situation dans la nouvelle bipartition alpine ;

8) scission de la section des Alpes Rhétiques en 3 nouvelles sections (Alpes Rhétiques occidentales, orientales et méridionales), conséquence directe de leur position dans les nouveaux secteurs des Alpes orientales, prévue dans l'actuelle littérature austro-allemande ;

9) abolition de la section des Alpes Noriques, dont la dénomination est de fait dépassée dans l'actuelle littérature autrichienne (elle était partiellement utilisée voici quelques dizaines d'années avec le nom de "Norische Alpen" pour définir seulement l'actuelle aire des "Gurktaler und Westliche Lavanttaler Alpen") et sa scission en trois nouvelles sections alpines (Alpes des Tauern occidentales, Alpes des Tauern orientales et Alpes de Styrie et Carinthie), excluant les Alpes de Tux, désormais insérées dans les Alpes schisteuses tyroliennes ("Tiroler Schieferalpen"), suivant l'actuelle littérature géographique autrichienne ;

10) complète restructuration des trois sections traditionnelles des Alpes bavaroises, salsbourgeoises et autrichiennes en 8 nouvelles sections des Alpes nord-orientales, qui reflète l'aspect orographique de ce grand secteur alpin, en accord avec l'actuelle littérature géographique austro-allemande ;

11) exclusion des Préalpes Carniques et Préalpes Juliennes de la traditionnelle section des Préalpes vénitiennes et insérées respectivement dans une section des Alpes Carniques et des Alpes Juliennes, avec la notification "au sens large" apposée à leur nom, de telle sorte qu'elles font justement aussi bien partie de leurs Alpes respectives, à proprement parler, que de leurs Préalpes respectives ;

12) exclusion de la section du Karst, qui, selon l'actuelle littérature géographique slovène, n'appartient pas au système alpin mais à la région méditerranéenne ("Sredozemski set") ;

13) institution de la nouvelle section "36" des Préalpes slovènes (Slovenske Predalpe), non nommée dans la traditionnelle "Partition des Alpes", mais existant indéniablement d'après l'actuelle littérature géographique slovène comme "Alpska hribovja" (Alpes au relief collineux) ;

14) exclusion du secteur sud-oriental de la section des Alpes Juliennes, qui, de part l'actuelle littérature géographique slovène, appartient en partie, au nord, aux Préalpes slovènes occidentales (Zahodne Slovenske Predalpe) et en partie, au sud, à la région dinarique (Dinarski svet) ;

15) exclusion de la partie préalpine orientale de la section des Alpes Juliennes et de la partie orientale de la section des "Karawanken", laquelle, dans l'actuelle littérature géographique slovène, se rattache aux Préalpes slovènes ;

16) mise en adéquation des limites périphériques du système alpin au contenu de l'actuelle littérature géographique européenne et sur la base de l'actuelle cartographie à l'échelle 1:50.000.

2.4 Aspects orographiques :


L'orographie des Alpes s'articule essentiellement le long de la chaîne principale comprise entre le col de Cadibone (Colle di Cadibona - Bocchetta d'Altare) en Italie (Savona), lieu où les Alpes se détachent des Apennins, habituellement choisi par les géographes à cause de la faible altitude de la ligne de partage des eaux, et l'ensellement du col de Godovič en Slovénie (Goriška regija), endroit où les Alpes se prolongent dans le système dinarique et de nombreuses chaînes secondaires basé sur la dernière régionalisation géographique naturelle de la Slovénie. Celles-ci se détachent elles-mêmes et donnent à leur tour naissance à de nombreuses autres ramifications.




A : La principale ligne de partage des eaux retenue par la SOIUSA, suit la structure primaire des :
Alpes ligures (liguriennes) = Alpi Liguri SZ. 1;
Alpes maritimes = Alpi Marittime SZ. 2 ;
Alpes Cottiennes = Alpi Cozie SZ. 4;
Alpes Grées = Alpi Graie SZ. 7 ;
Alpes Pennines/Valaisannes = Alpi Pennine = Walliser/Penninische Alpen SZ. 9 ;
Alpes Lépontines = Alpi Lepontine = Lepontinische Alpen SZ.10 ;
Alpes Rhétiques sud-occidentales = Alpi Retiche Sud-Occidentali = Südwestliche Rätische Alpen SR. 15/A ;
Alpes Rhétiques orientales = Alpi Retiche Orientali = Osträtische Alpen SZ. 16 ;
Alpes des Tauern occidentales = Westtauernalpen SZ. 17 ;
Dolomites orientales= Dolomiti Orientali (en marge de leur partie nord-orientale) SR. 31/A ;
Alpes Carniques= Alpi Carniche = Karnische Alpen SZ. 33 ;
Alpes Juliennes = Alpi Giulie = Julijske Alpe SZ. 34 ;
Préalpes slovènes occidentales = Zahodne Slovenske Predalpe STS. 36.I.

sections : SZ               secteurs : SR               sous-sections : STS

La dénomination des sections est directement en rapport avec le pays alpin qu'elle désigne. Si la section couvre différents pays les noms respecteront la langue de chacun d'eux.


Principale ligne de partage des eaux.

B : Les chaînes secondaires plus importantes, originaires de la principale ligne de partage des eaux, forment :

du col d'Allos et du col de Toutes Aures respectivement :
les Alpes de Provence STS. 3.I
les Préalpes centrales de Provence STS. 3.II
les Préalpes orientales de Provence STS. 3.III

du col du Galibier, les Alpes du Dauphiné SZ. 5, d'où, du col Bayard, naissent les Préalpes du Dauphiné SZ. 6 et successivement, du col de Macuègne, les Préalpes occidentales de Provence STS. 3.IV ;

du col des Montets et du col de Megève les Préalpes de Savoie SZ. 8 ;

des cols de la Furka et de l'Oberalp les Alpes bernoises = Berner Alpen SZ. 12 et glaronnaises (de Glaris) = Glarner Alpen SZ. 13, desquelles se détachent, de 15 cols (compris entre le col de la Croix et le col de Sargans), les diverses dorsales des Préalpes suisses = Schweizerische Voralpen SZ. 14 ;

du Flüelapass commence la chaîne secondaire qui forme l'ossature du vaste secteur septentrional des Alpes Rhétiques occidentales = Nordwestliche Rätische Alpen SR. 15/B (Alpes du Plessur, chaîne Silvretta-Samnaun-Ferwall et Rätikon. De cette chaîne secondaire, près du col de l'Arlberg se détache les chaînes des Alpes calcaires nord-tyroliennes occidentales = Westliche Nordtiroler Kalkalpen SR. 21/A et centrales = Zentral Nordtiroler Kalkalpen SR. 21/B et de celles-ci plus au nord, à partir de 6 cols biens distincts (entre le Fascinajoch et le col de Riedenberger - Wiessen), les dorsales des Alpes bavaroises occidentales = Westbayerische Alpen SR. 22/A et centrales = Zentralbayerische Alpen SR. 22/B ;

du Tuxer Joch et du Gerlospaß naissent les Alpes schisteuses tyroliennes = Tiroler Schieferalpen SZ. 23, desquelles au col de Ellmau est originaire la dorsale du Kaisergebirge, appartenant aux Alpes calcaires nord-tyroliennes orientales = Östliche Nordtiroler Kalkalpen SR. 21/C , et, plus au nord, les cols du Durchholzen et du Waidring prennent forme les Alpes bavaroises orientales = Ostbayerische Alpen SR. 22/C, tandis qu' aux cols de Hochfilzen et de Maishofen débute la partie occidentale des Alpes septentrionales salsbourgeoises = Salzburger Nordalpen SZ. 24;

du Murtörl se détache la longue chaîne des Tauern orientales = Niedere Tauern SZ. 18, laquelle, vers le nord, au col de Wagrain donne naissance à la section orientale des Alpes septentrionales salsbourgeoises = Salzburger Nordalpen SZ. 24 ainsi que celle occidentale des Alpes du Salzkammergut et de Haute-Autriche = Oberösterreichsch-Salzkammerguter Alpen SZ. 25, tandis que, vers le nord-est, au Schoberpaß commencent les Alpes septentrionales de Styrie = Steirische Nordalpen SZ. 26.

De ces dernières se dessinent vers le nord-ouest, à travers le Pyhrnpaß et le Kreuzauer Sattel, la partie orientale des Alpes du Salzkammergut et de la Haute-Autriche = Oberösterreichsch-Salzkammerguter Alpen SZ. 25.

Vers le nord, se dressent, à travers 4 cols (entre le col de la Keertal et le col de la Sebastianbach), les dorsales des Alpes septentrionales de la Basse-Autriche = Niederösterreichische Nordalpen SZ. 26 et enfin vers le sud-est, au col du Semmering, les Préalpes centre-orientales de Styrie = Zentraloststeirisches Randgebirge SR. 20/B;

du Katschbergpaß débute une autre chaîne avec les Alpes de Styrie et Carinthie = Steirisch-Kärntnerische Alpen SZ. 19 et du col de Obdach les Préalpes occidentales de Styrie = Weststeirisches Randgebirge SR. 20/A;

du Pas de Rateče commencent les Alpes de Carinthie et de Slovénie = Kärntnerisch-Slowenische Alpen = Koroško-Slovenske Alpe SZ. 35, d'où naissent, au col de Reht, les Préalpes slovènes nord-orientales = Severovzhodne Slovenske Predalpe STS. 36.III et au col de (Kozjak) Cirkuše les Préalpes slovènes orientales =Vzhodne Slovenske Predalpe STS. 36.II ;

en repartant du sud, au col de San Iorio (Jorio), des Alpes Lépontines = Alpi Lepontine se détachent les Préalpes luganoises = Prealpi luganesi SZ. 11 ;

du Pas du Stelvio se forment les Alpes Rhétiques méridionales = Alpi Retiche Meridionali SZ. 28, desquelles se détachent au Pas de l'Aprica, les Alpes et Préalpes bergamasques = Alpi e Prealpi Bergamasche SZ. 30 ; SZ. 29 et, au-delà du Pas de Croce Domini et du col de Bondo et de la localité Naran (Vigolo Baselga), les Préalpes brescianes et gardesanes = Prealpi Bresciane e Gardesane SZ. 30 ;

du Pas de Campolongo se dressent les Dolomites occidentales = Dolomiti Occidentali SR. 31/B.

Enfin, plus au sud, des cols de Pergine, d'Arten et du Pas de S. Osvaldo, les Préalpes vénitiennes = Prealpi Venete SZ. 32.


Les chaînes secondaires originaires de la principale ligne de partage des eaux.


2.5 Notes supplémentaires :

Dans la SOIUSA, apparut la nécessité de normaliser le concept de "groupes", à cause de la différence même de notion de "groupes de montagnes" dans certains guides des clubs alpins, rédigés par divers auteurs à des moments différents.

Certains massifs sont considérés comme des sous-groupes alors qu'ils se développent sur une aire plus vaste. Par exemple les guides « Da rifugio a rifugio », « Guida dei monti d'Italia », « Der Hochtourist in den Ostalpen », « Bergverlag Rudolf Rother » ont tendance à restreindre certaines zones alpines. Lorsque deux subdivisions nationales divergent entre elles sur la façon d'aborder le même massif, à la frontière entre deux états, la SOIUSA choisit la plus fiable et la plus logique du point de vue orographique.

L'orographie du système alpin, comme tout système de montagnes, ne peut pas faire abstraction de son hydrographie. Par conséquent, les limites géographiques des massifs de montagnes sont constituées généralement, outre les pas, les cols, les dépressions, les vallées, les collines, etc. par des rivières, ruisseaux, lacs et glaciers, mais certainement pas par les crêtes de partage des eaux, comme c'est généralement le cas pour les frontières entre les états et des autres subdivisions politico-administratives.

Ensuite, les groupes et les sous-groupes (constitués de tronçons de chaînes de montagnes, à partir des nœuds orographiques ou de contreforts) sont généralement compris entre deux cols ou un col et le fond de vallée ou bien d'un contrefort collineux se dégradant sur les plaines ou les plateaux bordant le système alpin.

En effet dans l'organisation orographique des Alpes, il est supposé une ligne principale de partage des eaux (frontière séparant des bassins versants) , qui partant de la Bocchetta d'Altare ou col de Cadibone (point de départ de la SOIUSA et de la jonction avec les Apennins), conduit sans solution de continuité à la selle de Godovič (point final de l'arc alpin et de raccordement au système dinarique), avec ses chaînes secondaires de partage des eaux et de leurs relatives sous branches qui progressivement partent et aboutissent aux bandes collineuses périphériques. Sur cette ligne de faîte, une série importante de cols divisent les nombreux regroupements montagneux qui suivent un ordre et une logique orographique.

Au sujet des noms des massifs :

Parfois, un même nom peut définir, soit une aire restreinte soit une aire plus vaste de la susdite région.

D'où les abréviations proposées par Sergio Marazzi, pour souligner les nuances de certains termes (mal traduit en français dans l'Atlas):

p.d. - "proprement dit = propriamente detto (p.d.) = in eingentlichen Sinne (i.e.S.) = v pravem pomenu (v.p.p) = strictly speaking (s.s.)"

a.s.s - "au sens strict = in senso stretto (i.s.s.) = in engeren Sinne (i.e.S.) = v ozjem smislu (v.o.s) = in the narrow meaning (i.n.m.)"

a.s.l - "au sens large = in senso ampio (i.s.a.) = in weitesten Sinne (i.w.S.) = v širsem smislu (v.š.s.)= in the wide meaning (i.w.m.)".

Par exemple, les Alpes bernoises (Berner Alpen) sont à la fois :

- la section SZ 12, au sens large (a.s.l) et porte le nom du massif le plus important (Alpes bernoises)

Cette section est découpée en 3 sous-sections (STS)
      12.I Alpes uranaises (à l’est)
      12.II Alpes bernoises (p.d. - proprement dites au centre)
      12.III Alpes vaudoises (à l’ouest)

- la sous-section STS 12.II correspond uniquement aux Alpes bernoises proprement dit (p.d.)

2.6 Territoires concernés par la SOIUSA : (liste)

Les Alpes, situées au centre du continent européen, occupent géographiquement et politiquement les territoires de 9 pays sur près de 176 000 km² selon la Soiusa (190 959 km² selon la Convention Alpine, par exemple, basée sur des critères administratifs).

Pays par ordre alphabétique : Allemagne - Autriche - France - Hongrie - Italie - Liechtenstein - Monaco - Slovénie - Suisse

Liste des territoires concernés (par ordre alphabétique) ☟


Total de l'espace alpin selon la SOIUSA ≃ 176 000 km² sur 9 pays.
Superficies et poucentages des territoires concernés par la SOIUSA.



Deutschland - Allemagne

1 Länder
2 Bezirke/districts
11 landkreise/arrondissements
Superficie : 4 380 km² = 2,46% (d'ouest en est + points culminants)-(Zugspitze, 2 964 m)

Länder


Bayern - Bavière (Zugspitze, 2 963 m)

Bezirke

Schwaben / District de Souabe (Hochfrottspitz, 2 649 m)

LI = Lindau (bodensee) (Riedholzer Kugel, 1 066 m)
OA = Oberallgäu (Hochfrottspitz, 2 649 m)
AL = Allgäu / Kempten (Hohenegg, 915 m)
OAL = Ostallgäu (Hochplatt, 2 082 m )
Oberbayern / District de Haute-Bavière (Zugspitze, 2 963 m)
TÖL = Bad Tölz-Wolfratshausen (Scharfreiter, 2 102 m)
BGL = Berchtesgadener Land ( Watzmann Mittelspitze, 2 713 m)
GAP = Garmisch-Partenkirchen (Zugspitze, 2 964 m)
MB = MiesbachMiesbach (Rotwand, 1 884 m)
RO = Rosenheim (Landkreis) (Großer Traithen, 1 852 m)
TS = Traunstein (Sonntagshorn, 1 961 m)
WM = Weilheim-Schongau (Niederbleick, 1 589 m)





Österrreich - Autriche

8 Bundesländer/États
60 Bezirke/districts (61 avec la plaine de Klagenfurt)
Superficie : 54 365 km² = 30,6% (d'ouest en est + points culminants)-(Großglockner, 3 798 m)

Vorarlberg (piz Buin, 3 312 m)
B = Bregenz
BZ = Bludenz
DO = Dornbirn
FK = Feldkirchen
Tirol - Tyrol (Großglockner, 3 798 m)
I = Imst
I = Innsbruck Stadt
IL = Innsbruck-Land (Pays d'Innsbruck)
KB = Kitzbühel
KU = Kufstein
LA = Landeck
LZ = Lienz
RE = Reutte
SZ = Schwaz
Salzburg / Salzbourg (Großvenediger, 3 674 m)
HA = Hallein (Tennengau)
S = Salzburg Stadt
SL = Salzburg-Umgebung (Flachgau)
JO = Sankt Johann im Pongau (Pongau)
TA = Tamsweg (Lungau)
ZE = Zell am See (Pinzgau)
Kärnten - Carinthie (Großglockner, 3 798 m)
FE = Feldkirchen
HE = Hermagor
(K = Klagenfurt Stadt) (Exclusion de la plaine de Klagenfurt)
KL = Klagenfurt-Land
SV = Sankt Veit an der Glan
SP = Spittal an der Drau
VI = Villach Stadt
VL = Villach-Land
VK = Völkermarkt
WO = Wolfsberg
Oberösterreich / Haute-Autriche (Dachstein, 2 995 m)
GM = Gmunden
KI = Kirchdorf an der Krems
SE = Steyr-Land
VB = Vöcklabruck

Steiermark - Styrie (Dachstein, 2 995 m)
BM = Bruck an der Mur
DL = Deutschlandsberg
GU = Graz-Umgebung
HB = Hartberg
JU = Judenburg
KF = Knittelfeld
LB = Leibnitz
LN = Leoben
LI = Liezen
MZ = Mürzzuschlag
MU = Murau
VO = Voitsberg
WZ = Weiz

Niederösterreich - Basse-Autriche (Schneeberg, 2 076 m)
AM = Amstetten
BN = Baden
LF = Lilienfeld
ME = Melk
MD = Mödling
NK = Neunkirchen
PL = Sankt Pölten-Land
SB = Scheibbs
TU = Tulln
WY = Waidhofen an der Ybbs
WN = Wiener Neustadt-Land
WU = Wien-Umgebung
Burgenland (geschriebenstein, 884 m)
MA = Mattersburg
OP = Oberpullendorf
OW = Oberwart





France

2 Régions
9 Départements
Superficie : 35 730 km² = 20% (du sud au nord en suivant l'arc alpin + points culminants)-(Mont Blanc, 4 810 m)

Provence-Alpes-Côte d'Azur (Barre des Écrins, 4 102 m) :
Alpes-Maritimes 06 (Gélas, 3 143 m)
Var 83 (Montagne de Lachens, 1 714 m)
Vaucluse 84 (Mont Ventoux, 1 909 m)
Alpes-de-Haute-Provence 04 (Aiguille de Chambeyron, 3 412 m)
Hautes-Alpes 05 (Barre des Écrins, 4 102 m)
Rhône-Alpes (Mont Blanc, 4 810 m) :
Drôme 26 (Rocher Rond, 2 456 m)
Isère 38 (Pic Lory, 4 088 m)
Savoie 73 (Pointe de la Grande Casse, 3 855 m)
Haute-Savoie 74 (Mont Blanc, 4 810 m)




Magyarszag - Hongrie

2 comitats/départements.
Superficie des aires alpines 106 km² = 0,06 %
Le point culminant de la Hongrie est le Mont Kékes 1 014 m (contrefort des Carpates)(9) Győr-Moson-Sopron (mont Magasbérc, 558 m)
Vas (Mont Írott-kő -geschriebenstein, 884 m)






Italia - Italie
:

7 Regioni/Régions
24 Province/Provinces

Superficie : 50 364 km² = 28,4% (du sud au nord en suivant l'arc alpin puis d'ouest en est + points culminants)-(Mont Blanc, 4 810 m/Mont Blanc de Courmayeur, 4 734 m)

Liguria - Ligurie (Mont Saccarel, 2 200 m):
Savona - Savone = SV (Monte Galero 1708 m)
Imperia = IM (Mont Saccarel, 2200 m)
Piemonte - Piémont (Pointe Gnifetti, 4 554 m) :
Cuneo - Coni = CN (Mont Viso - Monviso, 3 841 m)
Torino - Turin = TO (Roc-Grand-Paradis = Roc -Gran Paradiso 4 026 m ) (antécime du Grand Paradis)
Biella = BI (Monte Mars, 2 600 m)
Vercelli - Verceil = VC (Pointe Gnifetti, 4 554 m)
Novara - Novare = NO (Mottarone, 1 401 m)
Verbano-Cusio-Ossola = VB (Grenzgipfel-Mont Rose = Monte Rosa 4 618 m) (antécime du Mont Rose)
Val d'Aoste - Valle d'Aosta = AO (Mont Blanc, 4 810 m/Mont Blanc de Courmayeur, 4 734 m)
Lombardia - Lombardie (Punta Perrucchetti / La Spedla, antécime du Bernina)-Piz Bernina 4 020 m) :
Varese - Varèse = VA (Monte Lema, 1 621 m)
Como - Côme = CO (Pizzo Paglia versant italien, 2 550 m)
Lecco = LC (Monte Legnone 2 609 m)
Bergamo - Bergame = BG (Pizzo di Coca, 3 050 m)
Brescia = BS (Monte Adamello, 3 554 m)
Trentino-Alto-Adige (Südtirol) / Trentin-Haut-Adige (Ortles/Ortler, 3 905 m) :
Trento - Trente = TN (Monte Cevedale, 3 769 m)
Bozen - Bolzano = BZ (Ortles/Ortler, 3 905 m)
Veneto - Vénétie (Marmolada, 3 342 m) :
Verona - Vérone = VR (Cima Valdritta, 2 218 m)
Vicenza - Vicence = VI (Cima Dodici, 2 336 m)
Treviso - Trévise = TV (Monte Grappa, 1 775)
Belluno = BL (Marmolada, 3 342 m)
Friuli-Venezia-Giulia / Frioul-Vénétie julienne (Monte Coglians, 2 780 m) :
Pordenone = PN (Cima dei Preti, 2 703 m)
Udine = UD (Monte Coglians, 2 780 m)
Gorizia - Gorica = GO (Monte Sabotino, 609 m)





Liechtenstein

11 communes
superficie du pays : 160 km² soit 0,09% de superficie alpine (point culminant : Grauspitz 2 599 m)





Monaco

Superficie du pays : 2 km² soit 0,001% de superficie alpine - Altitude maximale : Chemin des Révoires - flanc du mont Agel 164 m)
La Principauté de Monaco est devenue en décembre 1994 le huitième état membre de la Convention Alpine .
Ce qui fait dire à Werner Bätzing et Henri Rougier dans "Les Alpes, un foyer de civilisation au cœur de l'Europe" p. 22 que «Monaco appartient aux Alpes sur le plan politique alors qu'il à trés peu avoir avec elles dans les domaines économique et culturel.
»




Slovenija - Slovénie

2 kohezijski regiji / régions de cohésion
9 statistične regije / régions statistiques (10)
Superficie : 7 917 km² = 4,46%
(d'ouest en est + points culminants des régions dont certains sont hors des limites de la Soiusa-Najvišji vrh)-(Triglav, 2 863 m)

Zahodna Slovenija
Goriška (Triglav, 2 863 m)
Gorenjska (Triglav, 2 863 m)
Osrednjeslovenska (Grintavec, 2 558 m)
Vzhodna Slovenija
Savinjska (Planjava, 2 394 m)
Koroška (Kordezeva Glava, 2 126 m)
Zasavska (Kum, 1 218 m)
Spodnjeposavska (Javornik-Bohor, 1 023 m)
Jugovzhodna Slovenija, (Trdinov Vrh, 1 178 m)
Podravska (Plešič, 1 407 m)




Suisse
- Schweiz - Svizzera - Svizra

5 grandes régions
15 Cantons / Kantone / Cantoni
Superficie : 24 470 km² = 13,8% (+ points culminants)-(Dufourspitze, 4 634 m)

Région Lémanique - Genferseeregion

Vaud (Les Diablerets, 3 210 m)
Valais - Wallis (Pointe Dufour, 4 634 m)

Espace Mittelland

Fribourg (Vanil Noir, 2 389 m)
Bern - Berne (Finsteraarhorn, 4 274 m)

Zentralschweiz- Suisse Centrale

Luzern - Lucerne (Brienzer Rothorn, 2 350 m)
Obwald (Titlis, 3 238 m)
Nidwald (Rotstöckli, 2 901 m)
Uri (Dammastock, 3 630 m)
Schwytz (Bös Fulen, 2 802 m)

Ostschweiz- Suisse orientale

Glarus - Glaris (Tödi, 3 614 m)
Graubunden - Grisons (Piz Bernina, 4 049 m)
Sankt Gallen - Saint-Gall - (RingelSpitz, 3 247 m)
Appenzell Ausserrhoden / Rhodes-Extérieures (Säntis, 2 502 m)

Appenzell Innerrhoden / Rhodes-Intérieures (Säntis, 2 502 m)

Ticino

Ticino - Tessin (Adula -Rheinwaldhorn, 3 402 m)


Liste des massifs du système alpin - Versione in italiano


3. Les Alpes occidentales (41,8%) : PT.1 (Mont Blanc = Monte Bianco, 4.810 m) Elles démarrent, en suivant l'arc alpin, au niveau du col d'Altare (Bocchetta d'Altare-Colle di Cadibona) dans la province de Savone en Ligurie, frontière habituellement choisie par les géographes entre les Alpes ligures et les Apennins à cause de la faible altitude de la ligne de partage des eaux (le point le plus bas étant le Colle di S. Libera à 441 m), jusqu'à la ligne lac de Come-lac de Lecco-col du Splügen-Rhin.

Elles sont divisées en 2 secteurs :

3.1 Alpes sud-occidentales : SR. I/A (Barre des Écrins, 4.102 m)

Les Alpes sud-occidentales s'étendent du col d'Altare au col du Mont Cenis.
(*dans une première version de la SOIUSA, présentée en 2001, les Alpes sud-occidentales s'étendaient jisqu'au col du Petiit Ferret)
Elles sont divisées en 6 sections (SZ), 23 sous-sections (STS) et 46 super-groupes (SPG) :

Liste des Alpes sud-occidentales☟

    Alpes sud-occidentales
  • SZ.1
    Alpes liguriennes = Alpes ligures a.s.l. = Alpi Liguri i.s.a.
    (Punta Marguareis, 2 651 m)

    STS. 1.I
    Chaîne Carmo-Armetta = Alpes liguriennes orientales = Préalpes liguriennes
                 A. Chaîne Settepani-Carmo-Armetta
                    

    STS. 1.II Alpes du Marguareis = Alpes liguriennes occidentales
                 A. Chaîne du Saccarel
                 B. Chaîne Marguareis-Mongioie

  • SZ.2
    Alpes maritimes
    a.s.l. = Alpi Marittime i.s.a.
    (Cima Argentera, 3 297 m)

    STS. 2.I Alpes maritimes* = Alpes de l'Argentera et du Mercantour, du Ténibre et du Pelat (p.d.)

    SR. 2.I/A Alpes de l'Argentera et du Mercantour = Alpes maritimes orientales
                A. Massif Gélas-Grand Capelet
                B. Chaîne Argentera-Pépoiri-Matto


    SR. 2.I/B Alpes du Ténibre et du Pelat = Alpes maritimes occidentales
                C. Chaîne Corborant-Ténibre-Enchastraye
                D. Chaîne Côte de l'Ane-Mounier
                E. Chaîne Pelat-Frema-Grand Coyer


    STS. 2.II Préalpes de Nice
                A. Groupe Rocaillon-Grand Braus

  • SZ.3
    Alpes et Préalpes de Provence
    (Tête de l'Estrop, 2 961 m)

    STS. 3.I Alpes de Provence
                A. Chaîne Séolane-Estrop-Caduc-Blanche

    STS. 3.II
    Préalpes de Digne = Préalpes centrales de Provence
                A. Chaîne Cheval Blanc-Couard-Allier = Préalpes méridionales de Digne
                B. Chaîne Monges-Cimettes = Préalpes septentrionales de Digne

    STS. 3.III
    Préalpes de Grasse = Préalpes orientales de Provence
                A. Chaîne Bernarde-Mont Brune-Teillon = Préalpes septentrionales de Grasse
                B. Chaîne Cheiron-Audibergue = Préalpes sud-orientales de Grasse
                C. Massif Malay-Barjaude
    = Préalpes sud-occidentales de Grasse

    STS. 3.IV
    Préalpes de Vaucluse = Préalpes occidentales de Provence (11)
               A. Monts de Vaucluse et de Lure = Préalpes septentrionales
               B. Monts du Luberon = Préalpes méridionales

  • SZ.4
    Alpes Cottiennes = Alpi Cozie
    (Monviso = Monte Viso, 3 841 m)

    STS. 4.I Alpes du Mont Viso = Alpes de la Haute Ubaye = Alpes méridionales du Queyras = Alpes Cottiennes méridionales
               A. Massif du Chambeyron = Chaîne Chambeyron-Bric de Rubren-Marchisa
               B. Chaîne du Parpaillon = Chaîne Font Sancte-Parpaillon-Grand Bérard
               C. Massif du Mont Viso = Chaîne Aiguillette-Mont Viso-Granero


    STS. 4.II
    Alpes du Montgenèvre = Alpes septentrionales du Queyras = Alpes Cottiennes centrales
                A. Chaîne Bric Bouchet-Grand Queyron-Orsiera
                B. Chaîne Bric Froid-Rochebrune-Beal Traversier


    STS. 4.III
    Alpes du Mont-Cenis = Alpes orientales de la Maurienne = Alpes Cottiennes septentrionales
                A. Chaîne Chaberton-Thabor-Galibier
                B. Chaîne Bernaude-Pierre Menue-Ambin


  • SZ.5
    Alpes du Dauphiné
    (Barre des Écrins, 4 102 m)

    SR. 5/A
    Alpes septentrionales du Dauphiné = Alpes occidentales de la Maurienne

    STS. 5.I
    Alpes des Grandes Rousses et des Aiguilles d'Arves
               A. Chaîne Aiguilles d'Arves-Mas de la Grave-Torches
               B. Chaîne des Grandes Rousses-Ouillon


    STS. 5.II
    Chaine de Belledonne
               A. Massif des Sept-Laux = Rocher Blanc-Puy Gris-Pic du Frêne
               B. Massif de Belledonne = Chaîne Grand Pic de Belledonne-Grand Doménon


    SR. 5/B
    Alpes centrales du Dauphiné = Massif du Haut-Dauphiné

    STS. 5.III
    Massif des Écrins = Massif du Pelvoux
                A. Chaine Écrins-Grande Ruine-Agneaux
                B. Chaine Meije-Râteau-Soreiller
                C. Chaine Pelvoux-Bans-Sirac
                D. Chaine Olan-Rouies
                E. Chaine Arias-Muzelle


    SR. 5/C
    Alpes méridionales du Dauphiné

    STS. 5.IV
    Massif du Taillefer
                A. Massif Taillefer-Grand Armet-Tabor-Génépi

    STS. 5.V
    Massif du Champsaur
                A. Chaîne Vieux Chaillol-Colle Blanche

    STS. 5.VI
    Massif de l'Embrunais
                A. Chaîne Rougnoux-Rochelaire-Mourre Froid

    STS. 5.VII
    Montagnes du Gapençais Oriental
                A. Chaîne Diablée- Dôme de Gap

  • SZ.6
    Préalpes du Dauphiné
    (Grande Tête de l'Obiou, 2 790 m)

    SR. 6/A Préalpes orientales du Dauphiné

    STS. 6.I Préalpes du Dévoluy
                A. Chaîne Pic de Bure-Bec de l'Aigle = Préalpes orientales du Dévoluy
                B. Chaîne Grande Tête de l'Obiou-Roc de Garnesier
    = Préalpes occidentales du Dévoluy

    STS. 6.II Préalpes du gapençais occidental
                A. Massif Céüse-Aujour = Massif de Beauchêne

    SR. 6/B Préalpes septentrionales du Dauphiné

    STS. 6.III Préalpes du Vercors = Massif du Vercors
               A. Chaîne Grand Veymont-Lans-Charande = Préalpes orientales du Vercors
               B. Chaîne Serre du Montué-Roc de Toulau-Sausse-Epenet
    = Préalpes occidentales du Vercors

    SR. 6/C Préalpes occidentales du Dauphiné

    STS. 6.IV Préalpes du Diois
               A. Chaîne Toussière-Duffre-Servelle
               B. Chaîne Angèle-Vayou-Mélandre

    STS. 6.V Préalpes des Baronnies
               A. Chaîne Arsuc-Clavelière-Vanige
               B. Chaîne Chabre-Chamouse-Banne

*(Alpes maritimes ; terme utilisé comme région alpine (d'où le "m" minuscule), différent du département français, Alpes-Maritimes)


3.2 Alpes nord-occidentales
: SR. I/B (Mont Blanc = Monte Bianco, 4.810 m)
Les Alpes nord-occidentales s'étendent de la ligne Doire Ripaire (Vallée de Suse)-col du Mont Cenis-Arc-Isère à la ligne Lac de Lecco (bras oriental du Lac de Côme)-Pas du Splügen-Rhin.
(*dans la première version de la SOIUSA de 2001, les Alpes nord-occidentales, débutaient à l'ouest au col du Petit Ferret)
Elles sont divisées en 8 sections, 32 sous-sections et 89 super-groupes :

Liste des Alpes nord-occidentales☟

    Alpes nord-occidentales
  • SZ. 7
    Alpes Grées ou Graies = Alpi Graie
    (Mont Blanc = Monte Bianco, 4 810 m)

    SR. 7.A Alpes Grées méridionales = Alpes de Lanzo et de la Vanoise

    STS. 7.I Alpes de la Ciamarella et des Levanne = Alpes de Lanzo et de la haute Maurienne = Alpes Grées sud-orientales
              A. Chaîne Rochemelon-Charbonnel
              B. Chaîne Ouille d'Arbéron-Ciamarella
              C. Chaîne Levanne-Aiguille Rousse


    STS. 7.II Alpes de la Vanoise et du Grand Arc = Alpes Grées sud-occidentales

    SR. 7.II/A Alpes de la Vanoise
              A. Massif de l'Iseran = Sana-Méan Martin - Grand Roc Noir
              B. Massif de la Grande Casse = Chaîne Grande Motte-Grande Casse-Bellecôte
              C. Massif du Mont Pourri
              D. Massif de la Vanoise
              E. Massif de Gébroulaz = Chaîne Polset-Péclet-Encombres-Cheval Noir


    SR. 7.II/B Chaîne Lauzière-Grand Arc
              F. Massif de la Lauzière-Grand Arc

    SR. 7.B Alpes Grées septentrionales = Alpes du Mont Blanc et du Grand Paradis

    STS. 7.III Alpes de la Grande Sassière et du Ruitor (Rutor) = Alpes de la Haute Tarentaise = Alpes Grées centrales
              A. Chaîne Grande Sassière-Tsanteleina
              B. Chaîne Ruitor (Rutor)-Léchaud


    STS. 7.IV Alpes du Grand Paradis = Alpes Grées nord-orientales
              A. Chaîne du Grand Paradis
              B. Massif de la Rose des Bancs
              C. Groupe Mont Émilius-Pointe Tersive


    STS. 7.V Chaîne du Mont Blanc = Alpes du Mont Blanc
              A. Massif de Tré-la-Tête
              B. Massif du Mont Blanc
              C. Massif Dolent-Argentière-Trient


    STS. 7.VI Alpes du Beaufortain (Beaufortin) = Massif du Beaufortain = Alpes Grées nord-occidentales
              A. Chaîne Roignais-Grand Mont
              B. Chaîne Penaz-Jolly



  • SZ.8
    Préalpes de Savoie
    (Dents du Midi, 3 257 m)

    SR. 8/A. Préalpes nord-orientales de Savoie = Préalpes franco-suisses (et chaîne de Savoie)

    STS. 8.I
    Chaînes des Aiguilles Rouges
              A. Massif des Aiguilles Rouges

    STS. 8.II Massif du Giffre = Massif du Faucigny = Préalpes du Giffre
              A. Chaîne Buet-Ruan-Dents du Midi
              B. Chaîne Fis-Platé-Colonney
              C. Chaîne Dents Blanches-Avoudrues-Nant Golon


    STS. 8.III Massif du Chablais = Préalpes du Chablais
              A. Chaîne Haufforts-Grange
              B. Chaîne Bise-Oche
              C. Chaîne Roc d'Enfer-Brasses


    SR. 8/B Préalpes sud-occidentales de Savoie = Préalpes des Bornes, des Bauges et de la Grande Chartreuse

    STS. 8.IV Massif des Bornes = Préalpes des Bornes
              A. Préalpes orientales des Bornes = Chaîne des Aravis 
              B. Préalpes occidentales des Bornes = Groupe Bargy-Lachat-Tournette


    STS. 8.V Massif des Bauges = Préalpes des Bauges
              A. Préalpes nord-orientales des Bauges = Chaîne Pointe d'Arcalod-Trélod-Semnoz
              B. Préalpes sud-orientales des Bauges = Chaîne Grand Colombier-Margerie-Revard

    STS. 8.VI Préalpes de la Chartreuse = Massif de la Chartreuse
              A. Préalpes septentrionales de la Chartreuse = Groupe Granier-Dent de Crolles-Grand Som
              B. Préalpes méridionales de la Chartreuse = Chaîne Chamechaude-Charmant Som



  • SZ.9
    Alpes Pennines = Alpes valaisannes et valsésiennes = Alpi Pennine = Walliser Alpen = Penninische Alpen
    (Monte Rosa, Dufourspitze 4 634 m)

    SR. 9/A Alpes Pennines occidentales

    STS. 9.I Alpes du Grand Combin = Alpes valdôtaines-valaisannes occidentales
              A. Chaîne Grande Rochère-Grand Golliaz
              B. Chaîne Grand Combin-Mont Vélan
              C. Chaîne Mont Gelé-Mont Collon
              D. Chaîne Arolla-Cheilon-Pleureur


    STS. 9.II Alpes du Weisshorn et du Cervin - Alpes valdôtaines-valaisannes centrales
              A. Chaîne Bouquetins-Cervin
              B. Chaîne Luseney-Tsan
              C. Chaîne Dent Blanche-Grand Cornier
              D. Chaîne Weisshorn-Zinalrothorn


    SR. 9/B Alpes Pennines orientales

    STS. 9.III Alpes du Mont Rose = Alpes valdôtaines orientales et valsésiennes septentrionales
              A. Massif du Mont Rose
              B. Contreforts valdôtains du Mont Rose
              C. Contreforts valsésiens du Mont Rose


    STS. 9.IV Alpes Valsésiennes méridionales
              A. Alpes Biellaises
              B. Alpes Cusiane = Préalpes Cusiane (Cusio = Lago d'Orta = Lac d'Orta)


    STS. 9.V Alpes du Mischabel et du Weissmies = Alpes valaisannes orientales
              A. Chaîne des Mischabel
              B. Chaîne de l'Andolla (Portjengrat) 
              C. Chaîne du Weissmies



  • SZ.10
    Alpes Lépontines = Alpi Lepontine = Lepontinische Alpen
    (Mont Leone 3 552 m)

    STS.10.I Alpes du Mont Leone et du Saint Gothard = Alpes Lépontines nord-occidentales
              A. Chaîne Mont Leone-Blinnenhorn
              B. Chaîne Rotondo-Centrale-Piz Blas


    STS.10.II Alpes du Tessin et du Verbano = Alpes Lépontines sud-occidentales
              A. Chaîne Basodino-Cristallina-Biela
              B. Massif de l'Onsernone
              C. Chaîne Togano-Laurasca-Limidario
              D. Chaîne Campo Tencia-Zucchero-Madone Grosso


    STS.10.III Alpes de l'Adula = Alpes occidentales des Grisons et de la Mesolcine = Alpes Lépontines orientales
              A. Chaîne Medelser-Terri
              B. Massif de l'Adula = Massif du Rheinwaldhorn
              C. Splügner Kalkberge
              D. Chaîne Mesolcine = Chaîne Tambò-Forcola



  • SZ.11
    Préalpes luganoises = Préalpes lombardes occidentales = Prealpi Luganesi = Prealpi del Ceresio = Prealpi Lombarde occidentali
    (Pizzo di Gino 2 245 m)

    STS.11.I Préalpes comasques = Préalpes luganoises orientales
              A. Chaîne Gino-Camoghè-Fiorina
              B. Chaîne Tremezzo-Generoso-Gordona
              C. Chaîne Palanzone-San Primo-Corni di Canzo


    STS.11.II Préalpes varésines = Préalpes luganoises occidentales
              A. Chaîne Tamaro-Gambarogno-Lema
              B. Chaîne Piambello-Campo dei Fiori-Nudo



  • SZ.12
    Alpes bernoises = Berner Alpen = Alpi Bernesi
    (Finsteraarhorn, 4 274 m)

    STS.12.I Alpes uranaises = Alpes du Dammastock-Titlis
              A. Chaîne Dammastock-Sustenhorn 
              B. Chaîne Titlis-Urirostock


    STS.12.II Alpes bernoises = Alpes du Finsteraarhorn-Aletschhorn

    SR. 12/II/A Alpes bernoises orientales
              A. Chaîne Finsteraarhorn-Oberaarhorn-Galmihorn
              B. Chaîne Jungfrau-Fiescherhorn
              C. Chaîne Schreckhorn-Wetterhorn

    SR. 12/II/B Alpes bernoises centrales
              D. Chaîne Gletsschernhorn-Blümlisalp-Balmhorn
              E. Chaîne Aletschhorn-Bietschhorn

    SR. 12/II/C Alpes bernoises occidentales
              F. Chaîne Wildhorn-Wildstrubel

    STS.12.III Alpes vaudoises = Alpes des Diablerets et du Muveran
              A. Chaîne Diablerets-Muveran

  • SZ.13
    Alpes glaronnaises = Alpes de Glaris = Glarner Alpen = Alpi Glaronesi
    (Tödi, 3 620 m)


    STS.13.I Alpes urano - glaronnaises
             A. Chaîne Oberalpstock-Klariden-Schärhorn
             B. Chaîne Glärnish-Charetalp

    STS.13.II Alpes glaronnaises
            A. Chaîne Tödi-Hausstock
            B. Massif Sardona-Tamina
            C. Chaîne Spitzmeilen-Mürtschen


  • SZ.14
    Préalpes suisses = Schweizerische Voralpen = Prealpi Svizzere
    (Schilthorn, 2 970 m)


    SR. 14/A Préalpes suisses occidentales

    STS.14.I Préalpes vaudoises et fribourgeoises
              A. Préalpes vaudoises = Chaîne Ormonts-Gummfluh-Tours d'Aï
              B. Préalpes fribourgeoises = Chaîne Moléson-Vanil Noir-Dent de Ruth-Kaiseregg

    STS.14.II Préalpes bernoises
              A. Préalpes du Simmental = Chaîne Albritshorn-Stockhorn-Giferspitz
              B. Préalpes de Lauterbrunnental = Chaîne Dündenhorn-Schilthorn-Schwarzhorn
              C. Préalpes bernoises nord-occidentales = Chaîne Hohgant-Rothörner


    SR. 14/B Préalpes suisses centrales

    STS.14.III Préalpes lucernoises et untervaudoises
              A. Préalpes lucernoises = Massif Pilatus-Fürstein-Schrattenflue
              B. Préalpes untervaudoises = Massif Glockhaus-Huestock-Rustock


    STS.14.IV Préalpes svittoises et uranaises
              A. Préalpes uranaises
              B. Préalpes svittoises et de Zug
              C. Préalpes du Wagital

    SR. 14/C Préalpes suisses orientales

    STS.14.V Préalpes appenzelloises et saint-galloises
              A. Churfirsten
              B. Alpstein

4. Les Alpes orientales (58,2%) : PT.II (Pizzo Bernina = Piz Bernina, 4.049 m)
Les Alpes orientales s'étendent de la ligne Bregenz (lac de Constance)-Rhin-col du Splügen-lac de Como-Lecco et viennent mourir au pied des villes de Vienne-Sopron-Köszeg-Graz-Maribor et Godovič (12) À côté des noms des massifs de la SOIUSA sont inscrits les numéros de référence correspondant à ceux de l'"Alpenvereinseinteilung der Ostalpen" (AVE).

Elles sont divisées en 3 secteurs :

4.1 Alpes centre-orientales
: SR.II/A (Pizzo Bernina = Piz Bernina, 4.049 m)
Elles sont divisées en 6 sections, 25 sous-sections et 64 super-groupes :

Liste des Alpes centre-orientales ☟

    Alpes centre-orientales
  • SZ.15
    Alpes Rhétiques Occidentales = Alpi Retiche Occidentali = Westrätische Alpen
    (Pizzo Bernina = Piz Bernina, 4 049 m)


    SR. 15/A Alpes Rhétiques sud-occidentales

    STS.15.I Alpes du Platta = Monts de l'Avers (AVE-64)
              A. Chaîne Suretta-Stella-Duan
              B. Chaîne Platta-Forbesch-Curver

    STS.15.II Alpes de l'Albula (AVE-65)
              A. Chaîne Güglia-Err-Bravuogn
              B. Chaîne Kesch-Chüealphorn-Grialetsch

    STS.15.III Alpes du Bernina (AVE-66)
              A. Chaîne Bernina-Scalino
              B. Chaîne Castello-Disgrazia = Monts de Bergell = Bergeller Berge


    STS.15.IV Alpes de Livigno (AVE-67)
              A. Chaîne Languard-Quattervals
              B. Chaîne Piazzi-Paradisin


    STS.15.V Alpes du Val Müstair = Alpes Vénostes (Venoste) occidentales (AVE-29)
              A. Monts de Münster = Münstertaler Berge = Chaîne Murtaröll-Umbrail-Costainas = Chaîne Casina-Umbrail-Pizzo della Forcola
              B. Chaîne Sesvenna-Tavrü


    SR. 15/B Alpes Rhétiques nord-occidentales

    STS.15.VI Alpes du Silvretta, du Samnaun et du Ferwall (AVE-26-27-28)
              A. Massif du Silvretta (AVE-26)
              B. Massif du Samnaun (AVE-27)
              C. Massif du Ferwall = Massif du Verwall (AVE-28)

    STS.15.VII Alpes du Plessur (AVE-63)
              A. Alpes nord-orientales du Plessur = Chaine Hockwang-Weißfluth
              B. Alpes sud-orientales du Plessur = Chaine Strela-Lanzerhorn-Weißhorn
              C. Alpes sud-occidentales du Plessur = Chaine Stätzerhorn

    STS.15.VIII
    Chaîne du Rätikon (AVE-25)
              A. Rätikon


  • SZ.16
    Alpes Rhétiques Orientales = Alpi Retiche Orientali = Osträtische Alpen
    (Nordgipfel der Wildspitze, 3 772 m)


    STS.16.I Alpes de l'Ötztal = Alpes Breonies (Breonie) occidentales (AVE-30)
              A. Chaîne Weißkogel-Similaun = Alpes Vénostes (Venoste) orientales = Chaîne Palla Bianca-Similaun
              B. Chaîne Texel-Seelenkögel = Chaîne Tessa-Cima delle Anime = Alpes Passiries (Passirie)
              C. Massif Kaunergrat-Venetberg-Geigenkamm
    = Alpes septentrionales de l'Ötztal

    STS.16.II Alpes de Stubai (AVE-31)
              A. Alpes de Ridnaun-Gschnitzer = Chaîne Zuckerhütl-Habitch = Chaîne Pan di Zucchero-Habicht = Alpes Breonies (Breonie) occidentales
              B. Groupe Schrankogel-Kalkkögel-Sellrainer
    = Alpes septentrionales de Stubai

    STS.16.III Alpes Sarentines (Sarentine) = Alpes de Sarntal (AVE-32)
              A. Chaîne Hirzer-Jakobspitze = Chaîne Punta Cervina-Cima di San Giacomo


  • SZ.17
    Alpes des Tauern Occidentales = Alpi dei Tauri Occidentali = Westtauernalpen
    (Großglockner, 3 798 m)


    STS. 17.I
    Alpes de la Zillertal = Alpes Breonies (Breonie) Orientales et Alpes Aurines (Aurine) (AVE-35)

    SR. 17.I/A Alpes du Tux
             A. Tuxerkamm = Olpererkamm = Chaîne Hohe Wand-Olperer = Chaîne Croda Alta-Olpener

    SR. 17.I/B
    Alpes Aurines (Aurine)
            B. Zillertaler Hauptkamm = Hochfeilergruppe = Chaîne principale de la Zillertal = Massif du Gran Pilastro
            C. Monts de Fundres (Pfund) = Massif de Fundres (Pfund) = Pfunderer berge
            D. Massif du Reichenspitze

    STS. 17.II Hohe Tauern = Hautes Tauern (AVE-36-39-40-41-42-44)

    SR. 17.II/A Hautes Tauern occidentales
             A. Chaîne Venediger-Durreck-Lasörling (AVE-36)

    SR. 17.II/B
    Hautes Tauern centrales
             B. Massif du Granatspitze (AVE-39)
             C. Massif du Glockner (AVE-40)
             D. Massif du Schober (AVE-41)

    SR. 17.II/C
    Hautes Tauern orientales
             E. Massif du Goldberg (AVE-42)
             F. Groupe Ankogel-Reißeck-Hafner
    (AVE-44)

    STS. 17.III Alpes de Defereggen (AVE-37-38)
             A. Groupe des Vedrette di Ries = Rieserfernergruppe = Groupe Reiserferner (AVE-37)
             B. Monts de Villgraten (AVE-38)

    STS. 17.IV Massif du Kreuzeck (AVE-43)
             A. Massif du Kreuzeck = Groupe Hochkreutz-Polinik-Dechant


  • SZ.18
    Alpes des Tauern Orientales = Basses Tauern = Bassi Tauern = Niedere Tauern = Osttauernalpen
    (Hochgolling, 2 863 m)


    STS. 18.I Tauern de Radstadt (AVE-45a)
              A. Chaîne Weißeck-Mosermandl-Hochfeind

    STS. 18.II Tauern de Schladming = Alpes de Schladming et de Murau (AVE-45b)
              A. Tauern de Schladming = Chaîne Hochgolling-Preber-Wildstelle
              B. Alpes de Murau = Massif du Gstod


    STS. 18.III Tauern de Wölz et de Rottenmann (AVE-45c)
               A. Tauern de Wölz = Chaîne Greim-Hohenwart
               B. Tauern de Rottenmann


    STS. 18.IV Tauern de Seckau (AVE-45d)
               A. Tauern de Trieben = Chaîne Gamskögel-Geierhaupt
               B. Alpes de Seckau



  • SZ.19
    Alpes de Styrie et de Carinthie = Alpes de la Gurktal et Lavanttal = Alpes Noriques = Steirisch-Kärntnerische Alpen
    (Großer Rosennock, 2 440 m)


    STS. 19.I Alpes de la Gurktal = Nockberge (AVE-46a)

    SR. 19.I/A Alpes septentrionales de la Gurktal
              A. Turracher Nockberge = Chaîne Kilnprein-Rosennock-Eisenhut
              B. Alpes de Metnitz = Chaîne Prankerhöhe-Grebenzen

    SR. 19.I/B
    Alpes méridionales de la Gurktal
              C. Afritzer Nockberge = Chaîne Wöllaner Nock-Mirnock
              D. Monts de Wimitz = Wimitzer Berge = Chaîne Kruckenspitze-Hockeck
              E. Klagenfurt
    er Bergland

    STS. 19.II Alpes occidentales de la Lavantall = Alpes de la Lavanttal (AVE-46b/W)
              A. Alpes de Seetaler = Chaîne Kreiskogel-Zirbitzogel
              B. Guttaringer Bergland = Chaîne Waldkogel-Grafenkogel
              C. Saualpe = Svinja = Massif du Ladingerspitze
              D. Griffner Bergland



  • SZ.20
    Préalpes de Styrie = Steirisches Randgebirge
    (Ameringkogel, 2 184 m)


    SR. 20.A Préalpes occidentales de Styrie = Alpes orientales du Lavant a.s.l. (AVE-46b/E)

    STS. 20.I Préalpes nord-occidentales de Styrie = Stubalpe, Gleinalpe et Monts occidentaux de Graz (AVE-46b/NE)
              A. Stubalpe
              B. Gleinalpe
              C. Monts occidentaux de Graz
    = Westgrazer Berge

    STS. 20.II Préalpes sud-occidentales de Styrie = Koralpe, Reinischkogel et Poßruck a.s.l. (AVE-46b/SE)
              A. Koralpe = Golica
              B. Reinischkogel Bergland
              C. Kobansko = Dravski Kozjak = Poßruck

    SR. 20.B Préalpes centre-orientales de Styrie (AVE-47)

    STS. 20.III Préalpes centrales de Styrie (AVE-47/W)
              A. Alpes de Fischbach
              B. Monts orientaux de Graz = Ostgrazer Berge

    STS. 20.IV Préalpes orientales de Styrie (AVE-47/E)
              A. Wechsel-Joglland
              B. Bucklige Welt
              C. Monts de Bernstein et de Güns
              D. Monts de Rosalien et d'Ödenburg


4.2 Alpes nord-orientales : SR.II/B (Parseierspitze, 3.040 m)

Elles sont divisées en 7 sections, 27 sous-sections et 69 super-groupes :

Liste des Alpes nord-orientales ☟

    Alpes nord-orientales
  • SZ.21
    Alpes calcaires Nord-tyroliennes = Nordtiroler Kalkalpen
    (Parseierspitze, 3 040 m)


    SR.21/A
    Alpes calcaires nord-tyroliennes occidentales

    STS.21.I Alpes de la Lechtal (AVE-3b)
              A. Chaîne du Parseier
              B. Alpes de Namlos


    STS.21.II Monts des Lechquellen (AVE-3a)
              A. Chaîne Spuller Schafberg-Rote Wand-Braunarl

    SR.21/B Alpes calcaires nord-tyroliennes centrales

    STS.21.III Monts de Mieming et du Wetterstein (AVE-4)
              A. Monts de Mieming - Mieminger Gebirge
              B. Monts du Wetterstein = Wettersteingebirge


    STS.21.IV Monts du Karwendel (AVE-5)
              A. Monts du Karwendel = Karwendelgebirge
              B. Monts de Risser= Risser Gebirge


    SR.21/C Alpes calcaires nord-tyroliennes orientales

    STS.21.V Alpes de Brandenberg (AVE-6)
              A. Monts du Rofan = Rofangebirge
              B. Monts de Thiersee = Thierseer Gebirge


    STS.21.VI Monts du Kaiser = Kaisergebirge (AVE-8)
              A. Monts antérieurs du Kaiser = Vordere Kaisergebirge
              B. Monts postérieurs du Kaiser = Hintere Kaisergebirge



  • SZ.22
    Alpes Bavaroises = Bayerische Alpen
    (Großer Krottenkopf, 2 657 m)


    SR.22/A
    Alpes bavaroises occidentales

    STS.22.I Préalpes de Bregenz (AVE-1)
              A. Préalpes occidentales de Bregenz
              B. Préalpes orientales de Bregenz

    STS.22.II Alpes de l'Allgau (AVE-2)

    SR.22.II/A Alpes occidentales de l'Allgau
              A. Monts du Walsertal = Walsertaler Gebirge
              B. Allgäuer Voderwald

    SR.22.II/B Alpes orientales de l'Allgau
               A. Alpes de l'Allgau
               B. Préalpes orientales de l'Allgau
               C. Monts de Tannheim

    STS.22.III Alpes de l'Ammergau (AVE-7a)
               A. Chaîne Daniel-Kreuzspitze-Kramer-Laber
               B. Monts de Ammer et de Trauch

    SR.22/B Préalpes bavaroises (AVE-7b)

    STS.22.IV Alpes du Wallgau (AVE-7b/W)
               A. Alpes occidentales du Wallgau
               B. Alpes orientales du Wallgau

    STS.22.V Alpes du Mangfall (AVE-7b/E)
               A. Monts de Tegernsee
               B. Monts de Schliersee


    SR.22/C Alpes bavaroises orientales

    STS.22.VI Alpes du Chiemgau (AVE-11)
               A. Alpes d'Inzell
               B. Préalpes du Chiemgau = Alpes du Chiemgau



  • SZ.23
    Alpes schisteuses tyroliennes = Tiroler Schieferalpen
    (Lizumer Reckner, 2 884 m)


    STS.23.I Préalpes du Tux (AVE-33)
               A. Groupe Reckner-Malgrübler-Rosenjoch
               B. Groupe Kalkwald-Rastkogel


    STS.23.II Alpes de Kitzbühel (AVE-34)
               A. Alpes de Wildschönau
               B. Monts de Pölven-Ellmau = Pölven-Ellmau Berge
               C. Alpes de Saalbach = Massif du Glemmtal



  • SZ.24
    Alpes septentrionales salzbourgeoises = Salzburger Nordalpen
    (Hochkönig, 2 941 m)


    STS.24.I
    Steinberge = Monts du Stein (AVE-9)
               A. Monts de Lofer = Loferer Steinberge
               B. Massif de Kirchberg = Kirchberggruppe
               C. Monts de Leogang = Leoganger Steinberge


    STS.24.II Alpes schisteuses salzbourgeoises (AVE-12)
               A. Monts de Dienten = Dientener Berge
               B. Monts de Fritztal = Fritztaler Berge


    STS.24.III Alpes de Berchtesgaden (AVE-10)
               A. Alpes méridionales de Berchtesgaden
               B. Alpes centre-orientales de Berchtesgaden 
               C. Alpes centre-occidentales de Berchtesgaden 
              D. Alpes septentrionales de Berchtesgaden


    STS.24.IV Monts méridionaux d'Abtenau = Tennengebirge (AVE-13)
               A. Monts de Tennen = Tennengebirge


  • SZ.25
    Alpes du Salzkammergut et de Haute-Autriche = Oberösterreichsch-Salzkammerguter Alpen
    (Hoher Dachstein, 2 993 m)


    SR.25/A Alpes du Salzkammergut

    STS.25.I Montagnes du Dachstein (AVE-14)

    SR.25.I/A Montagnes occidentales du Dachstein
               A. Massif de Gosau 
               B. Massif du Dachstein


    SR.25.I/B Montagnes orientales du Dachstein
               A. Monts Kemet = Kemetgebirge

    STS.25.II Montagnes du Salzkammergut (AVE-17a)
               A. Chaîne Gamsfeld-Osterhorn 
               B. Préalpes de Salzburg
               C. Monts de Schafberg-Höllen
               D. Monts de Mondsee et de Gmund


    STS.25.III Monts Totes = Totesgebirge (AVE-15)
               A. Monts Totes = Totesgebirge
               B. Massif du Warscheneck


    SR.25/B Préalpes de la Haute-Autriche

    STS.25.IV Préalpes de la Haute-Autriche (AVE-17b)

    SR.25.IV/A Préalpes centrales de la Haute-Autriche
               A. Monts de Grünau = Grünauer Berge
               B. Monts de Kirchdorf = Kirchdorfer Berge 


    SR.25.IV/B Préalpes orientales de la Haute-Autriche
               C. Monts de Molln = Mollner Berge
               D. Monts de Sengsen = Sengsengebirge
               E. Monts de Neustift = Neustifter Berge


  • SZ.26
    Alpes septentrionales de Styrie = Steirische Nordalpen
    (Hochschwab, 2 278 m)


    STS.26.I Alpes de l'Ennstal (AVE-16)

    SR.26.I/A Alpes de l'Ennstal = Alpes septentrionales de l'Ennstal
               A. Hallermauern
               B. Monts du Gesäuse = Alpes du Gesäuse = Gesäuseberge = Gesäuse Alpen


    SR.26.I/B Alpes schisteuses de l'Ennstal
               C. Alpes du Eisenerz = Eisenerzer Alpen

    STS.26.II Alpes nord-orientales de Styrie (AVE-18-19-20)

    SR.26.II/A Massif du Hochschwab = Steirische Hochflächenberge = Hauts Plateaux de Styrie
               A. Massif du Hochschwab =  Hochschwabgruppe (AVE-18)

    SR.26.II/B Alpes de la Mürz et du Rax-Schneeberg
               B. Alpes de la Mürz  = Mürzteger Alpen (AVE-19)
               C. Groupe Rax-Schneeberg (AVE-20)


  • SZ.27
    Alpes de Basse-Autriche = Niederösterreichische Nordalpen
    (Hochstadl, 1 919 m)


    STS.27.I Alpes de Türnitz (AVE-22)
               A. Monts de Türnitz
               B. Monts de Texing


    STS.27.II Alpes de l'Ybbstal (AVE-21)
               A. Chaîne Zellerhut-Ötscher  = Alpes occidentales de Mariazell
               B. Alpes de Lunz 
               C. Alpes de Höllenstein 
               D. Préalpes de Eisenwurzen


    STS.27.III Préalpes orientales de la Basse-Autriche (AVE-23-24)
               A. Alpes de Gutenstein = Gutensteiner Bergland (AVE-23)
               B. Wienerwald (AVE-24)

4.3 Alpes sud-orientales : SR.II/C (Ortles = Ortler, 3.905 m)

Elles sont divisées en 9 sections, 25 sous-sections et 65 super-groupes :

Liste des Alpes sud-orientales ☟

    Alpes sud-orientales
  • SZ.28
    Alpes Rhétiques méridionales = Alpi Retiche meridionali
    (Ortles = Ortler, 3 905 m)


    SR.28/A
    Alpes de l'Ortles et de la Vallée de Non

    STS.28.I Alpes de l'Ortles = Ortler Alpen (AVE-48a-48b)
               A. Groupe Ortles-Cevedale = Massif de l'Ortles (AVE-48a)
               B. Groupe Sobretta-Gavia (AVE-48b)


    STS.28.II Alpes de la Val di Non (AVE-48c)
               A. Chaîne Olmi-Luco-Roen

    SR.28/B Alpes de l'Adamello et de Brenta

    STS.28.III Alpes de l'Adamello et de la Presanella (AVE-49)
               A. Massif de l'Adamello (AVE-49/W)
               B. Massif de la Presanella (AVE-49/NE)

    STS.28.IV Dolomites de Brenta = Massif de Brenta (AVE-51)
               A. Massif de Brenta et de la Paganella


  • SZ.29
    Alpes et Préalpes bergamasques = Alpi e Prealpi Bergamasche
    (Pizzo di Coca, 3 052 m)

    STS.29.I Alpes Orobie (AVE-68/N)
               A. Chaîne Telenek-Pizzo Coca-Poris = Alpes Orobie orientales
               B. Chaîne Corno Stella-Pizzo dei Tre Signori-Mont Legnone)


    STS.29.II Préalpes bergamasques (AVE-68/S)
               A. Chaîne Campelli-Resegone-Grigna = Préalpes bergamasques occidentales
               B. Chaîne Pizzo Arera-Mont Alben = Préalpes bergamasques centrales

               C. Chaîne Presolana-Mont Pora-Concarena = Préalpes bergamasques orientales


  • SZ.30
    Préalpes brescianes et gardésanes = Prealpi Bresciane e Gardesane
    (Monte Baldo, 2 218 m)


    STS.30.I Préalpes brescianes (AVE-50/W)
               A. Chaîne Setteventi-Muffetto-Mont Guglielmo = Chaîne bresciane occidentale
               B. Chaîne Dosso Alto-Monte Palo = Chaîne bresciane orientale


    STS.30.II Préalpes gardésanes (AVE-50/E)
               A. Chaîne Cadria-Tofino = Préalpes Judicaries = Préalpes gardésanes nord-occidentales
               B. Chaîne Tremalzo-Cablone-Tombea = Préalpes gardésanes sud-occidentales
               C. Chaîne Mont Bondone-Stivo-Mont Baldo) = Préalpes gardésanes orientales


  • SZ.31
    Dolomites = Dolomiti = Dolomiten
    (Marmolada, 3 342 m)


    SR.31/A Dolomites orientales

    STS.31.I Dolomites de Sesto, de Braies et ampezzanes = Dolomites nord-orientales (AVE-52/NE)
               A. Dolomitesde Sesto = Sextener Dolomiten
               B. Dolomites de Braies = Pragser Dolomiten
               C. Dolomites orientales de Badia = Östliche Gadertaler Dolomiten
               D. Dolomites ampezzanes 
               E. Dolomites cadorines

  • STS.31.II Dolomites de Zoldo = Dolomites zoldanes = Dolomites sud-orientales (AVE-52/SE)
               A. Dolomites septentrionales de Zoldo 
               B. Dolomites méridionales de Zoldo = Dolomites Bellunoises


    SR.31/B Dolomites occidentales

    STS.31.III Dolomites de Gardena et de Fassa = Dolomites nord-occidentales (AVE-52/NW)
               A. Dolomites de Gardena = Grödner Dolomiten
               B. Dolomites de Fassa


    STS.31.IV Dolomites feltrines et des Pale di San Martino = Dolomites centre-méridionales (AVE-52/SW)
               A. Groupe Pale di San Martino-Feruc 
               B. Groupe Pizzocco-Cimonega-Vette = Alpes feltrines


    STS.31.V Dolomites de Fiemme = Alpes de la Val de Fiemme (AVE-52)
               A. Monts du Val d'Ega = Dolomites septentrionales de Fiemme
               B. Chaîne Lagorai-Monte Croce-Cima d'Asta = Dolomites méridionales de Fiemme



  • SZ.32
    Préalpes vénitiennes = Prealpi Venete
    (Col Nudo, 2 472 m)


    STS.32.I Préalpes vicentines = Préalpes venitiennes occidentales (AVE-52/S-57b/SW)
               A. Groupe des plateaux de Folgaria, lavarone, Asiago (Sette Comuni-Sept Communes)
               B. Petites Dolomites 

               C. Plateau des Lessini = Monts Lessini

    STS.32.II Préalpes bellunoises = Préalpes vénitiennes orientales
               A. Massif du Grappa 
               B. Chaîne Cavallo-Visentin


  • SZ.33
    Alpes Carniques et de la Gailtal = Alpi Carniche = Karnische Alpen
    (Monte Coglians, 2 780 m)


    STS.33.I Alpes Carniques (a.s.l.)

    SR.33.I/A Chaîne Carnique principale
               A. Chaîne Cavallino-Peralba-Coglians = Chaîne Carnique occidentale
               B. Chaîne Polinik-Gartnerkofel-Osternig = Chaîne Carnique orientale


    SR.33.I/B Chaîne Carnique méridionales
               C. Alpes de Tolmezzo occidentales 
               D. Alpes de Tolmezzo orientales


    STS.33.II Alpes de la Gail

    SR.33.II/A Dolomites de Lienz
               A. Dolomites occidentales de Lienz  = Lienzer Weststock
               B. Dolomites centrales de Lienz  = Lienzer Zentralstock
               C. Dolomites orientales de Lienz  = Lienzer Oststock


    SR.33.II/B Alpes de la Gail = Alpes orientales de la Gail
               E. Chaîne Reißkofel-Spitzegel
               F. Chaîne Latschur-Goldeck
               G. Erzberg-Villacher Alpe


    STS.33.III Préalpes Carniques
               A. Chaîne Duranno-Monfalconi-Pramaggiore
               B. Chaîne Chiarescons-Cornaget-Resettum 
               C. Chaîne Valcalda-Verzegnis


  • SZ.34
    Alpes et Préalpes Juliennes = Alpi Giulie = Julijske Alpe
    (Mont Triglav, 2 863 m)


    STS.34.I Alpes Juliennes (AVE-58/N) (a.s.l)

    SR.34.I/A Alpes Juliennes occidentales
               A. Chaîne Jôf Fuart-Montasio
               B. Chaîne du Canin 

    SR.34.I/B
    Alpes Juliennes orientales
               C. Chaîne Mangart-Jalovec 
               D. Massif du Škrlatica = Greben Škrlatice
               E. Massif Triglav 
               F. Chaîne krn (Nero)-Tolminskikuk-Rodica


    STS.34.II Préalpes Juliennes= Préalpes Juliennes occidentales (AVE-58/SE)
               A. Chaîne Plauris-Musi-Chiampon  = Préalpes Juliennes septentrionales
               B. Chaîne Mia-Joanaz-Matajur = Préalpes Juliennes méridionales


  • SZ.35
    Alpes de Carinthie et de Slovenie = Kärntnerisch-Slowenische Alpen = Koroško-Slovenske Alpe
    (Grintovec, 2 558 m)


    STS.35.I Karavanke = Karawanken (AVE-59/E)
               A. Chaîne Kepa-Golica-Stola-Košuta = Chaîne Mittagskogel-Kahlkogel-Hochstuhl-Koschuta = Karavanke occidentales
               B. Chaîne Žingarica-Grlovec-Obir = Chaîne Singerberg-Gerlouz-Hochobir = Karavanke septentrionales
               C. Chaîne Olševa-Peca-Uršlja = Chaîne Uschowa-Petzen-Uršljaberg = Karavanke orientales


    STS.35.II Alpes kamniques et de la Savinja (AVE-60-59/S)
               A. Massif du Storžic = Alpes occidentales de Kamnik et de la Savinja
               B. Chaîne Mrzla gora-Grintovec-Ojstrica = Alpes centrales de Kamnik et de la Savinja
               C. Chaîne Raduha-Golte-Rogatec-Menina planina = Alpes orientales de Kamnik et de la Savinja


  • SZ.36
    Préalpes Slovènes = Slovenske Predalpe
    (Pozeren, 1 630 m)


    STS.36.I Préalpes slovènes occidentales = Préalpes Juliennes orientales (AVE-58/SW)
               A. Monts Škofjeloško-Cerkljansko-Polhograjsko-Rovtarsko

    STS.36.II Préalpes slovènes orientales (AVE-59/SE)
               A. Monts de Posavje

    STS.36.III Préalpes slovènes nord-orientales (AVE-59/NE)
               A. Strojna et Pohorje = Chaîne Bacher-Kömmelgupf
               B. Monts de Vitanje et Konjice = Paški Kozjak

5. Les subdivisions orographiques nationales des Alpes retenues par la Soiusa :

Sergio Marazzi décrit quelques subdivisions importantes ainsi que des cartes, certaines réinterprétées*, dans une approche historique et chronologique pour les mettre en perspective avec la SOIUSA.
* (Priorité aux zones montagneuses, numérotation personnelle, combinaison de plusieurs travaux différents. )

5.1 Subdivisions en rapport avec la totalité du territoire alpin
:
1) La traditionnelle "partition des Alpes " introduite en Italie en 1926 par le Comitato Geografico Nazionale Italiano (comité géographique national italien) 3 grandes parties Alpes occidentales, Alpes centrales, Alpes orientales 26 sections 112 groupes.
2) La "Partition des Alpes en 220 groupes" (basée sur la précédente publiée en 1979 sur le bulletin nº 46 de l'association italienne de cartographie par Giovanni Bertoglio / Giovanni De Simoni.)
3) La subdivision des Alpes en massifs ou groupes montagneux, "Die Einteilung der Alpen in Gebirsgruppen" publiée dans les numéros 11/1979 et 1/1980 dans la revue mensuelle "Bergwelt " de la Bergeverlag Rudolf Rother.
4) La subdivision austro-allemande des Alpes orientales nommées "Moriggl-Einteilung der Ostalpen", publiée en 1924 articulée en 3 secteurs transversaux "Nordalpen Zentralalpen et Südalpen " et 60 groupes, révisée en 1984 sous la direction de Franz Grassler avec une mise à jour par le club alpin austro-allemand (DAV, ÖAV, AVS) et nommée "Alpenvereinseinteilung (AVE) der Ostalpen" en 4 secteurs (Nördliche, Zentrale, Südliche, Westliche Ostalpen) et 75 groupes.

5.2 Subdivisions alpines nationales en rapport avec les territoires respectifs
:
5) La subdivision des Alpes Italiennes (selon les collections de guides de "rifugio a rifugio" et "guida dei monti d'Italia" du Touring Club et du Club Alpin italiens en 12 sections et 60 groupes.
6) La subdivision des Alpes françaises (selon le Club alpin français et les oeuvres de Raoul Blanchard et de Roger Frison-Roche) 4 sections 34 groupes ou massifs : Préalpes du Nord, Alpes du Nord, Préalpes du Sud, Alpes du Sud
7) La subdivision des Alpes suisses (selon le guide du club Alpin Suisse) 5 régions alpines (Schweizerische Voralpen, Berner Alpen, Walliser Alpen, Zentralschweiser Alpen, Bündner Alpen) et 40 groupes.
8) La subdivision des Alpes autrichiennes et allemandes (Aspect géographique du territoire autrichien "Geographische Raumgliederung Österreich" Reinhard Mang en 1984) 3 secteurs (Nordalpen Zentralalpen et Sûdalpen) 16 sections, 231 groupes.
9) La subdivision des Alpes slovènes (selon le guide de la Planinska Zveza Slovenije les œuvres de Anton Melik et Svetozar Ilešič et la "naravnogeografka regionalizacija Slovenije" avec 2 secteurs Alpska visikogorja (Alpes) et Alpska hribovja (Préalpes) 7 sections et 44 groupes.


6. Annexes
:

6.1 Bibliographie
:

Divisions / Subdivisions-Références bibliographiques

En Italie:
Ambiente Società Territorio - Geografia nelle scuole (rivista dell'Associazione italiana insegnanti di geografia, n. 4/2001) L'Universo» (rivista dell'Istituto Geografico Militare di Firenze, n. 4/2002) La Rivista del Club Alpino Italiano (n. 5/2003 e n. 6/2005)
Sergio Marazzi : fotografie di Davide Camisasca Atlante orografico del monte Bianco /. - Ivrea : Priuli & Verlucca, ©1991 :
Sergio Marazzi : Atlante Orografico delle Alpi. SOIUSA. Pavone Canavese (TO), Priuli & Verlucca editori, 2005.
Enciclopedia Treccani Roma 1929 vol II "Alpi" et vol IX '"Carso"
Partizione delle Alpi (in 220 gruppi), Tipografia Alzani, Pinerolo, 1980.G. Bertoglio - G. De Simoni

En France:
Raoul Blanchard:
Les Alpes Françaises Librairie Armand Colin, Paris, 1941
Les Alpes Occidentales (7 vol.), Arthaud, Paris, 1938-56.
T.1 : Les Préalpes françaises du Nord. 1938 ;
T.2 : Les Cluses préalpines et le Sillon alpin. 1941, 2 vol. ;
T.3 : Les Grandes Alpes françaises du Nord. Massifs centraux, zone intra-alpine. 1943, 2 vol. ;
T.4 : Les Préalpes françaises du Sud. 1945, 2 vol. ;
T.5 : Les Grandes Alpes françaises du Sud. Moyenne-Durance, Alpes maritimes, massifs centraux, zone intra-alpine. 1949, 2 vol. ;
T.6 : Le versant piémontais. 1952, 2 vol. ;
T.7 : Essai d'une synthèse. 1956.

Roger Frison-Roche:
Les montagnes de la terre, Flammarion, Paris, 1964

En Suisse :
Clubführer Berner Alpen (5 vol.), Schweizer Alpen-Club, Bern, 1975-91.
M. Kurz, Guides Alpes Valaisannes (5 vol.), Club Alpin Suisse, Bern, 1970-89.
M. Brandt, Voralpen-Clubführer (4 vol.), Schweizer Alpen-Club, Bern, 1981-91.
Clubführer Bündner Alpen (10 vol.), Schweizer Alpen-Club, Bern, 1956-89
Clubführer Zentralschweiz (5 vol.), Schweizer Alpen-Club, Bern, 1963-89.

En Autriche et en Allemagne :
Joseph Moriggl : Ratgeber für Alpenwanderer, deutscher und österreichischer Alpenverein, München,1924
Reinhard Mang : Geographische Raumgliederung Ôsterreich, bundesministerium fûr landesverteidigung Geographische 1:1,5 Mio, in ``Milgeo-Info'', wien, 1984
Franz Grassler : Alpenvereinseinteilung der Ostalpen (AVE) AV-Jarhbuch 1984 Deutscher und Österreichischer Alpenverein, München
Ernst Höhne 1000 Gipfel der Alpen, Weltbild Verlag 1993
Grimm, Peter et Claus Roderich Mattmüller :
Die Gebirgsgruppen der Alpen. Ansichten, Systematiken und Methoden zur Einteilung der Alpen (= Wiss. Alpenvereinsheft 39, hrsg. vom DAV/ÖAV).
München 2004 (enthält längere Beiträge von P. Zahn und C.R. Mattmüller). Grimm Peter; Mattmüller Claus R; Marazzi Sergio ; Zahn Paul ; Jurgalski Eberhard ;
Dt. /Engl. 2005 Deutscher Alpenverein

En Slovénie :
Anton Melik: Planine v julijskih Alpah, Dela Instituta za Geografijo, Ljubljana, 1950
Anton Melik, Slovenski alpski svet, Geografski opis, Ljubljana, 1954.
Anton Melik, Slovenija, Ljubljana, Geografski opis, 1963 (1 ed.).
S. Ilešič, Slovenske pokrajine, in "Geografski vestnik'', Ljubljana, XLIV, 1972 (pp. 8-31).
Drago Kladnik, Naravnogeografske členitve Slovenije, in "Geografski vestnik'', Ljubljana, LXVIII, 1996 (p. 26).
Drago Perko, Tipizacija in regionalizacija Slovenije. Geografski vestnik, Ljubljana 1998
Drago Perko, The regionalization of Slovenia. Geografski zbornik (Acta geographica) 38. Ljubljana 1998.

6.2 Cartographie :

Google Maps
Open Street Map

Viamichelin
Geoportail

Cartes topographiques Top 25 IGN Paris 1:25.000
Randonnée & Découverte IGN Paris 1:25.000
Top 100 IGN 143-144-150-151-157-158-163-164-165-171-172
Cartes touristiques de France (Séries Orange) 1:50.000 ( 3038-3841), Institut Géographique National, Paris.
Carte touristique 1:50.000 ancienne série ( 1-26), Didier-Richard, Grenoble.
Cartes de randonnée Didier Richard 1:35.000 - 1: 60.000 (01-07 et 12-13)

Geoportale nazionale
Carta topografica d'Italia 1:50.000 (1-259), Istituto Geografico Militare, Firenze.
Carta con sentieri e rifugi 1:50.000 (fogli 1-22), Torino, Istituto Geografico Centrale.
Carta topografica 1:50.000 (fogli 1-259), Firenze, Istituto Geografico Militare.
Carte con sentieri e rifugi 1:50.000 (1-22), Istituto Geografico Centrale, Torino.
Carte sentieri/rifugi 1:50.000 (1-12), Casa Editrice Tabacco, Udine.

Kompass
Carte turistiche/Wanderkarten 1:50.000 (1-641), Kompass-Fleischmann/Leimgruber Arthur & Co., Ora.Amap
Mairs Geographischer Verlag, Ostfildern 1:200 000
Freytag & Berndt, Wien Wanderkarten 1:40.000 - 1:30.000 - 1:25.000
Österreichische Karte 1:50.000 (51-213), Bundesamt für Eich- und Vermessungswesen, (Landesaufnahme). Wien.
Österreichische Karte 1:25.000 (391-213)

Geodaten
Deutscher Alpenverein (DAV), München. Alpenvereinskarte 1/50.000 - 1:25.000
Topographische Karte 1:50.000 ( L 8140-L 8728), Bayerisches Landesvermessungsamt, München.
voll., München, Bergverlag Rudolf Rother

Swisstopo
Cartografia sulle Prealpi Luganesi
Landeskarten der Schweiz Maßstab 1:50.000 ( 227-297), Bundesamt für Landestopographie, Wabern.
Carta escursionistica 1:25.000, Bern, Kümmerly + Frey: Mendrisiotto-Basso Ceresio.
Carta nazionale della Svizzera 1:50.000, Wabern, Ufficio federale di topografia; fogli: 276 Val Verzasca; 277 Roveredo; 286 Malcantone; 287 Menaggio; 296 Chiasso; 297 Como.
Carte turistiche/Wanderkarten 1:50.000, Bolzano, Kompass-Fleischmann; fogli: 90 Lago Maggiore-Lago di Varese; 91 Lago di Como-Lago di Lugano

Geodetska
Planinsko-turistične Karte 1:50.000
Planiske karte 1:50.000 (3038-3841), Planinska zveza Slovenije, Ljubljana.

6.3 Topos Guides :


S. Saglio (a cura di), Da rifugio a rifugio, 13 voll., Milano, Touring Club Italiano-Club Alpino Italiano, 1939-61.
Bibliografia sulle Prealpi Luganesi
S. Saglio, Prealpi Comasche Varesine Bergamasche, (Guida dei Monti d'Italia), Milano, Touring Club Italiano- Club Alpino Italiano, 1948.
S. Saglio (a cura di), Prealpi Lombarde, in Da rifugio a rifugio, Milano, Touring Club Italiano-Club Alpino Italiano, 1957.
Guida dei monti d'Italia (60 vol.), TCI-CAI, Milano 1936-97.
A. Gogna A; Milani F. Raiser G Miotti, I grandi spazi delle Alpi, Priuli & Verlucca 8 Vol. Torino. 1995-2003
G. Berotto Guide IGC Istituto Geografico Centrale 7 Vol. Torino 1980-86.
Luca Visentini, Dolomiti 7 Vol. Athesia, Bolzano 1981-85.
Le 100 più belle ascensioni e escursioni, Zanichelli Ed. Bologna 1974-88.
Carlo Artoni Monti e Ghiacciai delle Alpi Retiche orientali Manfrini Ed. 1984
Carlo Artoni Dolimiti Occidentali Manfrini Ed. 2 Vol. 1976-83
Remo Pedrotti Dolomiti Orientali Manfrini Ed. 1982
Enrico Rossaro Dolomiti di Cortina d'Ampezzo Manfrini Ed. 1978
G.C & Regis R.P Regis Guida delle Alpi Biellesi Vittoro Giovannacci 1987


Guides touristiques (13 vol.), Didier-Richard, Grenoble, 1971-87.
La Maurienne Section de Savoie 1975 CAF Randonnées et ascensions.
Chambery Bauges Chartreuse et Haute Maurienne Alpes Grées méridionales CAF Randonnées et ascensions, section de Savoie Arthaud 1972-73.
Serge Coupé escalade en Chartreuse et Vercors Arthaud 1973
Pierre Bossus Les Aiguilles Rouges Arthaud1974
L. Devies, P. Henry, G. Buscaini, Guide Vallot, La Chaîne du Mont Blanc (4 vol.), Arthaud, Paris, 1975-79.
L. Devies, F. Labande, M. Laloue, le Massif des Écrins (4 vol.), Arthaud, 1976-78.


Kletterfürher Schweizer Alpen-Club, Bern, 1981-91
Erich Widmer Paul EtterJakob Eschenmoser Führer durch das Speer-, Churfirsten- und Alviergebiet. 2. Aufl. 1983 Verlag Paul Haupt
Claudio Abächerli Clubhütte-Cabanes-Capanne-Huts, Schweizer Alpen-Club, Bern, 1987.
Wanderbücher/Guides pédestres Kümmerly + Frey Zollikofen/Bern
Postautoführer/Guides pour excursions en car postal (PTT Schweizer Postautodienst) Bern.

()
Wanderbücher KOMPASS-Fleischmann, Bolzano (Guide escursionistiche-Guides bilingues)
Die Alpenvereinhütten Bergverlag Rudolf Rother 1987.
Alpenvereinsführer (48 vol.), Bergverlag Rudolf Rother, München, 1976-88.
Kleiner Führer (14 vol.), Bergverlag Rudolf Rother, München, 1976-82
L. Putschellerr, H. Hess, Der Hochtourist in den Ostalpen (8 vol.), Bibliogr. Institut, Leipzig, 1925-30.
J. Moriggl, Ratgeber für Alpenwanderer, München, Deutscher und Österreichischer Alpenverein, 1928 (1. ed.).


Naravnogeografska regionalizacija (1 : 750.000), in Geografski atlas Slovenije, Ljubljana, InsÏtitut za geografijo- Geografski insÏt. AM ZRC SAZU, 1998 (p. 125).
Planinski Vodnik, 5 voll., Ljubljana, Planinska zveza Slovenije, 1973-79.

Voir Topos-guides (bibliographie générale par pays)

6.4 Liens
:

Éditeur soiusa (en italien)
Description (en italien)
Differenciation et désignation géographique des objets alpins
Bergruf (Rother)
Alpenvereinseinteilung der Ostalpen

6.5 Notes et références :

1) L'ouvrage est consultable dans toutes les grandes bibliothèques spécialisées sur la montagne (clubs alpins, instituts) et les grandes grandes bibliothèques nationales :
ISBN 978-88-8068-273-8
BNF (Rech. Marazzi, Sergio)
Bibliotèque du centre de géographie-Sorbonne
University of Chicago Library

IDS Basel Bern (la bibliothèque universitaire de Bâle)
Institut für Länderkunde, Geographische Zentralbibliothek, Leipzig (IfL)

Biblioteca Nazionale del Club Alpino Italiano
Natural History Museum of London (rech. Sergio Marazzi)
La bibliothèque de l'école universitaire Professionnelle de la Suisse Italienne (SUPSI) ,
L'institut géographique de Zürich, rech. Sergio Marazzi
Le conservatoire du jardin botanique de Genève,
La bibliothèque du Club Alpin Allemand (DAV) de Münich,
La bibliothèque d'état (Württembergishe Landerbibliotek) de Stuttgart,
L'université de Basse-Saxe (Niedersachsisch Universität) de Göttingen,
La bibliothèque nationale d'Autriche (ÖNB),
La Bibliothèque du Congrès - salle de lecture de géographie et carte (Library of Congress - Geography & Map Reading Room) de Washington,
L'Académie slovène des Sciences et des Arts (SAZU) de Ljubljana, (Slovenian Academy of Sciences and Arts, Ljubljana)
L'école polytechnique de Milan,
L'université de Padoue,
L'université de Trieste,
La bibliothèque de la SAT à Trente, rech. Sergio Marazzi
La fondation Angelini, centre d'études sur la montagne de Belluno,
Vicenza Biblioteca civica Bertoliana etc.

2)
↑ En plus du CAI, on trouve le Club Alpin Suisse par le biais de Mr Claudio Abächerli alors responsable des publications du CAS/SAC, et sur les conseils d'Eduard Imhof sur les limites avec le plateau suisse au début des années 1980. Les recherches de Mr Marazzi ont duré plus de 20 ans.

3)↑ Par la suite, Mr Claudio Abächerli devient membre du comité de l'UIAA de 1985 à 1997 et continu à soutenir la SOIUSA par le biais de la commission de documentation et d'information. Il préface l'atlas avec Annibale Salsa et Dante Colli.

4)↑ Ont collaborés directement et indirectement à la réalisation de ce travail, de nombreux cartographes et géographes des principaux instituts et universités des pays concernés:
voir liste ci-contre☞ - Liste

5)↑ L'UIAA soutient d'importants travaux de recherche cartographique par le biais de sa commission de documentation et d'information mais n'a pas donné suite au projet de standardisation, au niveau international, de nomenclature des Alpes pour l'instant.

6)↑ Le tout en 416 pages avec :
- 4 tableaux généraux
- 20 tableaux de base à l'echelle 1:750 000
- 46 tableaux de développement à l'echelle 1:500 000
- 148 tableaux cartographiques et illustratifs

7)↑ La délimitation de groupes montagneux est souvent sujette aux débats. "Chaque subdivision orographique, même si elle obtient l'approbation de certains géographes est normalement contestée par d'autres" (citation d'Eduard Imhof au sujet des limites géographiques des Préalpes Suisses vers le Mittelland).

8)↑ Au XIXe siècle, la plupart des géologues renoncent au découpage ternaire des Alpes (occidentales, centrales et orientales) adopté par les géographes (voir Émile Levasseur 1848 en France) au profit d'un découpage binaire de 2 entités macro-géographiques (occidentales et orientales) Émile Haug attribue à M.E von Mojsisovics ce changement de paradigme (voir l'article de Bernard Debarbieux dans la revue de géographie alpine "Differenciation et désignation géographique des objets alpins") - L'ouvrage "Die Gebirgsgruppen der Alpen" traite ce sujet à la page 28.

9)↑ En Hongrie occidentale (Pannonie occidentale), déjà décrit dans l'AVE, fait partie modestement des marges extrêmes alpines .
Deux petits massifs se trouvent entre l'Autriche et la Hongrie, territoire appelé l'Alpokalja d' un peu plus de 100 km² , les Kőszegi-Hegység (l'Odenburger Gebirge - 52 km²), comitat de Vas avec le Mont Írott-kő (geschriebenstein) 882 m et les Soproni-Hegység (Günser Gerbirge - 54 km²) avec le mont Magasbérc 558 m, comitat de Györ-Moson-Sopron, appartenant aux Préalpes de Styrie.
La Hongrie, bien que présente geographiquement, n'est pas politiquement un pays alpin car elle n'appartient pas à la Convention Alpine mais à la Convention des Carpates, son territoire dépendant beaucoup plus de celles-ci .

10)Stat slovenie

11)↑ Les chaînons provençaux, appelés alors chaînons de Basse Provence, qui faisaient partie des Préalpes de Provence, ne font plus partie des Alpes, d'après Raoul Blanchard, qui les avaient déjà exclus au niveau de la dépression d'Apt ou pied du Luberon, considéré «d'âge et de direction pyreneo-provençaux» et rajoute que «cette crête est aussi isolée entre les terres basses que les autres rides provençales dont personne ne songe faire cadeau aux Alpes ; elle est l'exact équivalent des Alpilles qui la prolongent à l'Ouest...» page 16, dans Les Alpes Occidentales, tome IV, Les Préalpes françaises du sud, Grenoble et Paris, B. Arthaud, 1945, deux volumes. Aujourd'hui il est plus courant de mettre la limite au niveau de la Durance ce qui inclut le Luberon aux Alpes.

12)↑ Petite bourgade slovène située sur un large col (selle-berceau) marquant la transition avec les Alpes Dinariques, considérée comme la partie la plus méridionale du sud-est des Alpes orientales.
À noter que le terme Selle (Saddel en anglais, Sattel en allemand, Sella en italien) est peu usité en France, et s'applique plutôt à des cols moins marqués, correspondant à une dépression allongée qui peut faire penser à une selle de cheval ou un berceau entre des sommets d'altitude comparable (ex. le site de Megève)

"Le berceau de Megève est donc demeuré à l'état d'une vaste auge aux versants évasés, où le recreusemenit n'est même pas amorcé; ce qui y domine, ce sont plutôt des formes d'accumulation" (Blanchard Raoul, Les Alpes Occidentales, tome II, Les Cluses préalpines et le Sillon alpin, volume 1, p. 218)

Abréviations
= (signe) = o = ou (= oppure = oder = ali = or)
C = Centre (= Centro = Zentrum, Zenlral = osred)
a.s.l = au sens large
a.s.s. = au sens strict
E = est (= Ost = vzhod = East)
i.e.S. = in engeren Sinne (= au sens strict)
i.e.S. = in eigentlichen Sinne (= proprement dit)
i.s.a. = in senso ampio (= au sens large)
i.s.s. = in senso stretto = in senso ristretto (= au sens strict)
i.s.t. = in senso tradizionale (= au sens traditionnel)
i.t.n.m. = in the narrow meaning (= au sens strict)
i.t.w.m. = in the wide meaning (= au sens large)
i.w.S. = in weitesten Sinne (= au sens large)
N = Nord (= sever = North)
p.d. = proprement dit = propriamente detto
S = Sud (= Süd = jug = South)
s.s. = strictly speaking (= proprement dit)
v o.s. = v ozjem smislu (= au sens strict)
v p.p. = v pravem pomenu (= proprement dit)
v š.s. = v širsem smislu (= au sens large)
W = Ouest (= Ovest = West = zahod)

Hiérarchie :

GR. = Groupe (= gruppo = Gruppe = skupina = group)
SR_gr = Secteur relatif de groupe
PT. = partie (= parte = Teil = del = part)
SPG. = Super-groupe (= Supergruppo= Hauptgruppe = nadskupina = maingroup)
SR_spg = Secteur relatif de super-groupe
SR. (SR_pt) = Secteur (= Settore = Sektor = sektor = sector)
STG. = Sous-groupe (= Sottogruppo = Untergruppe = podskupina = subgroup)
SR_stg = Secteur relatif de sous groupe
STS. = Sous-section (= sottosezione = Untersektion = podsekcija = subsection)
SR_sts = Secteur relatif de sous-section
SZ. = Section (= sezione = Sektion = sekcija = section)
SR_sz = Secteur relatif de section